Tiot cas retrouve sa verve

Autres informations / 25.02.2015

Tiot cas retrouve sa verve

Décevant en 2014, alors qu’il était un espoir de Groupe sur le steeple, suite à son succès dans le Prix Général Donnio (L), Tiot Cas (Dark Moondancer) a renoué avec la victoire dans le Prix Fernand Roy. Le pensionnaire de Philippe Chemin a gagné dès ses débuts sur les gros obstacles d’Enghien. Longuement attentiste parmi les derniers, il s’est rapproché dans le tournant final, mais c'est sur le plat seulement qu’il est venu lutter avec son compagnon d’entraînement et de couleurs, Urka de Thaix (Voix du Nord), et Ubu Rochelais  (Le Balafré).

Ces trois chevaux entraînés à Dragey se sont livré une belle bataille et c’est finalement Tiot Cas, le meilleur des trois en classe pure, qui l’a emporté devant Ubu Rochelais, fautif au premier saut de la rivière, et Urka de Thaix, qui a lancé l’emballage final à la sortie du dernier tournant. Entraîneur de Tiot Cas et d'Urka de Thaix, Philippe Chemin nous a dit : « Je voulais revoir Tiot Cas et courir cette épreuve plutôt que le Prix Robert de Clermont-Tonnerre (Gr3). Sa performance est très bonne, il a eu de gros problèmes et nous le retrouvons. À Auteuil, je le trouvais un peu culotté et ça aurait pu mal finir. Du coup, nous l’avons emmené à Enghien pour le changer. Mon autre pensionnaire, Urka de Thaix, court bien. Il aurait pu finir deuxième s’il avait démarré un peu plus tard. »

LA FAMILLE DE SPRINTER SACRÉ

Élevée par Claudine Winkel, Tiot Cas est issu d’une souche de l’élevage Cyprès. Sa mère, Légende Sacrée (Hawker’s News), est une soeur de Fatima III (Bayolidaan), la mère du champion Sprinter Sacré (Network), entraîné par Nicky Henderson. Ce spécialiste des steeple de vitesse reste sur sept victoires consécutives de Grs1 en Angleterre.