Vangaug star de la première journée de la vente de février

Autres informations / 10.02.2015

Vangaug star de la première journée de la vente de février

Arqana, vente de février – Jour 1. Pour la première fois de son histoire, la vente de février Arqana avait lieu sur deux jours, avec un catalogue riche de 395 lots. Les chevaux à l’entraînement étaient concentrés sur la première journée, ce lundi, et c’est d’ailleurs l’un d’eux, vangaug (Gentlewave), présenté par l’entraînement d’Henri-Alex Pantall, qui a réalisé le top price à 70.000 €. Le bon a été signé par Imperial Bloodstock et le cheval restera à l’entraînement en France, probablement chhez Pia Brandt. Ce poulain s’est nettement détaché du reste du marché, car le prix moyen s’établit à 7.194 €, et le prix médian à 4.000 €. La vente de février est avant tout une vente de service, regroupant poulinières, maidens, chevaux à l’entraînement et yearlings. « La dimension de service de cette vente ne nous autorise pas à réduire la taille du catalogue. Il est certain que le catalogue de la vente de l’an dernier était certainement plus dense. Mais les indicateurs correspondent à ceux que nous avions enregistré les années précédentes, hormis 2014, qui était une année exceptionnelle », ont analysé Eric Hoyeau et Olivier Delloye.

LES FAITS MARQUANTS LE FRERE DE DUPONTAL RESTE EN FRANCE #74 vanGauG (Gentlewave & Be Yourself, par Marchand de Sable) 70.000 € Acheteur : Imperial Bloodstock Vendeur : Henri-Alex Pantall Cette première journée de vente concentrait l’offre de chevaux à l’entraînement, et parmi eux, vangaug (Gentlewave) était l’un des plus intéressants. Ce pensionnaire d’HenriAlex Pantall a remporté son maiden à Angers, en fin d’année dernière, de belle façon. Il dé- fendait les couleurs de Giulio Riva, et n’a pas été revu depuis. Très beau cheval, il a logiquement fait monter les enchères, et finalement c’est Andriy Ostapchuk qui a eu le dernier mot à 70.000 €. Il a expliqué : « Pour moi, c’était le meilleur cheval de la vente. Mes client cherchaient un bon cheval de plat, et il est probable qu’il aille chez Pia Brandt, chez qui ils ont déjà un cheval. » Ce frère du bon dupontal (Blanckdoun), deuxième du Prix du Conseil de Paris (Gr2), aurait aussi pu attirer les investisseurs d’obstacle.

SEA THE MOON SOIGNE SON CARNET DE BAL #157 WaldBluMe (Halling & Wurftaube, par acatenango) 47.000 € Pleine de Makfi Acheteur : PB Bloodstock Vendeur : La Motteraye Consignment Sœur de Waldpark (Dubawi), étalon au haras du Thenney, et présentée pleine de Makfi, Waldblume, 13ans, offrait beaucoup de black type dans son pedigree. Elle a été achetée pour aller à la saillie d’une star de l’élevage allemand, Sea The Moon, comme nous l’a expliqué Pierre Boulard, qui a signé le bon à 47.000 € : « J’ai acheté la jument pour le Gestüt Gorlsdorf, pour qui j’ai entraîné pendant trois ans, dans les années 90. Ils recherchent des bonnes juments pour aller à la saillie de Sea the Moon, et celle-ci cochait toutes les cases. Ils sont donc ravis d’avoir pu l’acheter. » ENOUGHT PAINT SÉDUIT GIANLUCA BIETOLINI #124 enouGH PainT (new approach & Ginostra, par oasis dream) 46.000 € Acheteur : Marco Bozzi Vendeur : Jacques Héloury.

Récente troisième du Prix des Calanques (D) à Cagnes, et gagnante à 2ans de sa course F à Deauville, Enough Paint se recommandait aussi d’un excellent pedigree, puisqu’elle est fille de new approach et d’une mère par oasis dream, placée de Listed. Guy Petit, Chris Richner et Marco Bozzi se sont longtemps battus, mais c’est finalement le courtier italien, qui a débuté ses enchères à 41.000 €, qui l’a emportée à 46.000 €. Il nous a confié : « Elle va aller à l’entraînement chez Gianluca Bietolini, pour des clients également intéressés par l’élevage. En effet, elle a un vrai pedigree de poulinière, mais elle a encore sans doute de belles choses à faire en course. »?

LA SŒUR DE THE SAINT JAMES POUR LE SUD OUEST #167 PRINCESSE WINNER (Astarabad & Aimela, par Sagamix) 40.000 € Pleine de Saint des Saints Acheteur : Agence FIPS Vendeur : Haras des Trois Rivières Princesse Winner (Astarabad), gagnante en obstacle, est une sœur de The Saint James (Saint des Saints), deuxième du Prix Congress (Gr2). Elle était proposée pleine de Saint des Saints, et l’agence FIPS a signé le bon à 40.000 € pour cette bonne jument, saillie pour la première fois. Matthieu Daguzan-Garros nous a dit : « Je l’ai achetée en association avec Francis Montauban, et elle a tout pour faire une bonne poulinière d’obstacle. » 

LA SŒUR DE GRANDOUET POUR L’IRLANDE #143 MUANCE (Al Namix & Virginia River, par Indian River) 30.000 € Pleine de Saint des Saints Acheteur : Guy Petit Vendeur : Haras du Hoguenet

Logiquement, cette jument a attiré les professionnels de l’obstacle. C’est en effet la propre sœur de Grandouet (Al Namix), double gagnant de Gr1 outre-Manche. De plus, elle était présentée pleine de Saint des Saints. Guy Petit a signé le bon à 30.000 €, nous détaillant : « Je l’ai achetée pour des clients irlandais et elle va partir là-bas. C’est surtout la saillie de Saint des Saints qui nous a attirés, mais la jument est aussi très bien née. » Grande jument noire, elle avait vraiment le physique de son futur emploi !

EN MÉMOIRE DE LE VENT D’ANTAN… #169 n (Saint des Saints & aimela, par Sagamix) 25.000 € Acheteur : Guy Petit Vendeur : Haras de Grandcamp Yearling par Saint des Saints et la mère de The Saint James (Saint des Saints), deuxième du Prix Congress (Gr2), ce poulain avec un profil très obstacle est tombé dans l’escarcelle de Guy Petit, qui a signé le bon à 25.000 €. Il nous a dit : « Je l’ai acheté pour le même entourage que Le Vent d’Antan, qui s’est malheureusement tué dimanche. Ils étaient vraiment très tristes et pour atténuer leur chagrin, ils ont voulu acheter un autre cheval. »?

LA GOHANNIÈRE SERA SAILLIE PAR RAJSAMAN la Gohannière (Le Havre), troisième du Prix Petite Etoile (L) fin 2004 à Deauville, passait sur le ring, et a été rachetée pour 51.000 € par Sylvain Vidal, agissant pour son propriétaire Gérard Augustin-Normand. Il nous a dit : « La jument va être saillie par rajsaman. Nous avons vendu sa mère, Landskia, pleine de Le Havre, en dé- cembre dernier. François Rohaut aime beaucoup le frère de La Gohannière, Landigou, qui a gagné à Cagnes, et il a aussi sa sœur, âgée de 2ans, La Bouille. »

 KENDARGENT, MÊME TARDIVEMENT ! #89 SToP lodGe (Grand lodge & Stop Press, par Sharpen up) 22.000 € Pleine de Kendargent Acheteur : Guy Petit Vendeur : Elevage de Tourgeville Fille de Grand lodge, Stop lodge est issue d’une belle famille maternelle : sa mère a gagné le Grand Prix de Rouen (L), et sa troisième mère, Gaily, a remporté les Guinées irlandaises (Gr1). On la retrouve dans le pedigree de Barastraight, Youmzain, Pilsudski, Creachadoir… Elle était présentée pleine de Kendargent, mais a été saillie tard, le 1er juin. Guy Petit l’a achetée pour 22.000 €, et nous a confié : « Je l’ai achetée pour des éleveurs du Nord. Elle est issue d’un bon père de mère, et la saillie de Kendargent nous a séduits, même si elle a effectivement été saillie tard. Mais sinon, elle aurait fait beaucoup plus d’argent. » UN BON YEARLING D’OBSTACLE POUR L’ÉCURIE SAGARA #45 KaPeloi (Kapgarde & Si St eloi, par limnos) 20.000 € Acheteur : PB Bloodstock Vendeur : Haras de la Vallée (Olivier Tricot) Ce yearling par l’étalon de tête en obstacle Kapgarde et Si St eloi (Limnos), bonne jument de courses, notamment deuxième du Prix Pré Catelan, derrière Mood (Laveron), a fait monter les enchères jusqu’à 20.000 €. Il s’agit aussi d’un neveu d’oculi (Denham Red), auteur du doublé Prix Ferdinand Dufaure-Prix Maurice Gillois (Grs1), et il descend de la même souche que celle de Balko, Piraya, argentique ou encore Tyko. Pierre Boulard a été séduit par l’énergie que dégageait le poulain, comme il nous l’a expliqué : « Il marche de façon très énergique, comme j’aime qu’ils se dé- placent. Il a du cadre, de l’os, de bons aplombs, et il est bien né. Il a tout pour lui. Il a été acheté par l’Ecurie Sagara, en vue de l’exploiter en course. »