Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Affaire solitaire et de panache

Autres informations / 16.03.2015

Affaire solitaire et de panache

Le succès d’Affaire Solitaire (Danehill Dancer) dans le Prix Exbury (Gr3) ? Une question de panache. De la part de Patrick Khozian, l’entraîneur du cheval, qui a profité de la condition optimale de son cheval et n’a pas hésité à courir le premier Groupe de l’année, malgré la présence d’adversaires plus titrés. Et de la part de son jockey, Nicolas Perret, qui a parachevé le travail en partant au bon moment, appuyé contre le rail. C’était la bonne tactique, et les trois premiers ont d’ailleurs progressé côté corde. Contrairement à la majorité de ses rivaux, Affaire Solitaire avait l’avantage d’avoir déjà couru cet hiver.

Nicolas Perret l’a placé juste derrière l’animateur, Vif Monsieur (Doyen), et quand celui-ci a commencé à faiblir à l’entrée de la ligne droite, il a trouvé l’ouverture à la corde et a pris quelques longueurs à ses rivaux. Cela a suffi pour aller au bout, car ni Meadow Creek (Dansili), qui l’a suivi pendant le parcours et a dû slalomer à la fin pour fournir son effort (Pierre-Charles Boudot portant même réclamation contre le gagnant, qui s’est écarté de la corde dans les derniers mètres), ni l’espagnol Arkaitz (Pyrus), qui a lui aussi suivi la voie de la corde, n’ont pu le remonter à la fin.

LE PREMIER ROUP DE L’EQUIPE

« Je savais que mon cheval était au top, a confié Patrick Khozian, qui remporte pour l’occasion son premier Groupe et est installé à Calas. J’avais déjà dit que c’était un cheval de Gr3 quand il avait couru le “Daniel Wildenstein”. Mais là je savais que j’aurais l’avantage d’avoir un cheval déjà prêt, face aux autres qui effectuaient leur rentrée. J’étais étonné de la qualité du lot, mais je me suis dit qu’il fallait tenter tout de même. Nicolas a fait le nécessaire. Je lui avais dit de ne pas hésiter à saisir l’occasion, si elle se présentait. Logiquement, il devrait maintenant courir le Prix d’Harcourt (Gr2). »

Nicolas Perret remporte lui aussi son premier Groupe en plat, à l’âge de 37 ans. Il avait brillé au meilleur niveau en obstacle, à l’époque où il était apprenti chez Jean-Paul Gallorini. Il avait même remporté le Prix Renaud du Vivier (Gr1) avec Silbertal (Esprit du Nord) en 1995. Nicolas Perret est basé dans le Sud-Est depuis un peu plus de cinq ans, après avoir beaucoup navigué.

Un ancien “Fabre-Wildenstein” Affaire Solitaire a débuté sa carrière sous l’entraînement d’André Fabre et les couleurs de l’Écurie Wildenstein. Il a attendu le mois d’août de ses 3ans pour ouvrir son palmarès, à Deauville, sur la P.S.F. Quelques mois plus tard, il passait sur le ring d'Arqana à l’occasion de la vente de l’Arc, et Patrick Khozian l’achetait pour 110.000 euros. Le cheval a d’abord évolué dans les courses à conditions et les Quintés. Après en avoir remporté un à Vichy, il a été contraint de regarder plus haut, avec le résultat que l’on sait !  Arkaitz vers le Prix d’Harcourt

Meilleur cheval né en Espagne, derrière Noozhoh Canarias (Caradak), Arkaitz n’a pas démérité pour ses débuts en France. Le pensionnaire de Frederico Rodriguez Puertas, qui est basé à Madrid où il entraîne une trentaine de chevaux, devrait désormais être dirigé vers le Prix d’Harcourt. Une tentative ensuite dans le Prix Ganay (Gr1) n’est pas exclue. Bonne rentrée de Cocktail Queen en attendant la pluie…

Cocktail Queen (Motivator), qui a vraiment explosé l’an dernier en remportant deux Groupes à Deauville, le Prix Gontaut-Biron (Gr3) puis le Grand Prix de Deauville Lucien Barrière (Gr2), n’avait pas couru depuis la fin août. Fraîche, évidemment, et sur une piste pas assez souple pour ses réelles aptitudes, la pensionnaire de Myriam Bollack-Badel s’est bien défendue, ne perdant les accessits qu’aux abords du poteau. « Le terrain n'est peut-être pas assez lourd pour elle aujourd'hui, nous a confié son entraîneur. Elle s'est montrée un peu fraîche et brillante. Alexis ne souhaitait pas aller devant. De plus, elle portait deux kilos de plus. Il y a aussi eu quelques petites embrouilles en partant... Elle est battue de très peu à la fin. Alexis était content d'elle. La jument avait besoin de courir. Nous devrions la revoir dans des courses réservées aux juments, même s'il lui faudra impérativement du terrain lourd. La météo décide pour moi. Son objectif principal reste Deauville, où il devrait bien finir par se mettre à pleuvoir. Si ce pouvait être pour le Darley Prix Jean Romanet, cela serait parfait ! » Garlingari (Linngari), autre cheval à avoir couru à Cagnes cet hiver, a très bien conclu pour prendre la cinquième place.

 

PRIX EXBURY

Gr3 - Plat - 80.000€ - 2.000m

Pour chevaux entiers, hongres et juments de 4 ans et au-dessus . Poids : 56 k.

1er AFFAIRE SOLITAIRE (55) M5

Danehill Dancer & Arlésienne

Pr/L. Roveda - El/Dayton Investments Ltd

Ent/P. Khozian - J/N. Perret

Arqana, Saint-Cloud, octobre 2013, cheval à l'entraînement,

110.000 €, Fabre à Patrick Khozian

2e MEADOW CREEK (55) M4

Dansili & Gentle on My Mind

Pr/Prce A. Faisal - El/Nawara Stud Co. Ltd

Ent/A. Fabre - J/P.-C. Boudot

3e ARKAITZ (55) M4

Pyrus & Lady Cree

Pr/T. Empresarial - El/Cuadra San Ignacio

Ent/F. Rodriguez Puertas - J/J.-L. Martinez Tejera

Autre(s) partant(s) dans l'ordre d'arrivée : Cocktail Queen, Garlingari,

Celtic Rock, Petit Chevalier, Planétaire, Dartagnan d'Azur, Pinturicchio,

Vif Monsieur, Allez Henri.

Non-partant : Rose Vista.

(Turf) Très souple. 2'08''54. Ecarts : ENC - ENC - TETE.

 

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 1’03’’97

De 1.000m à 600m : 26’’84

De 600m à 400m : 12’’52

De 400m à 200m : 12’’28

De 200m à l’arrivée : 12’’93

Temps total : 2’08’’54