Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Brown panther rugit plus fort

Autres informations / 29.03.2015

Brown panther rugit plus fort

 

Les supporters français y ont cru dans le dernier tournant du Dubai Gold Cup (Gr2). Bathyrhon (Monsun), qui avait longtemps patienté à l’arrière du peloton, regagnait un terrain considérable à la corde, et Maxime Guyon en avait visiblement plein les mains. Mais le pensionnaire de Pia Brandt a craqué dans les deux cents derniers mètres. Il termine à la septième place. Devant, Brown Panther (Shirocco) avait course gagnée... En regardant son cheval récupérer, Pia Brandt nous a déclaré : « Il a eu un très bon parcours, mais il a payé le fait de faire une rentrée à la fin. Dans le dernier tournant, c’est le seul à ne pas être sollicité. J’y ai cru ! Je n’avais pas de course de préparation pour lui, car je ne voulais pas aller sur la fibrée. Nous avons tenté un pari... Il a un très bon programme à venir en France et je ne me fais pas de souci... »

LE RETOUR DE BROWN PANTHER APRES LE BREEDERS’ CUP TURF

Malgré son numéro 14 dans les stalles, Brown Panther a pu prendre une bonne place derrière le leader, et quand Richard Kingscote lui a demandé d’accélérer, au début de la ligne droite, il a très vite fait le trou et s’est imposé finalement de plus de trois longueurs devant Star Empire, piloté par Christophe Soumillon. Le cheval appartenant à Michael Owen avait remporté l’Irish Saint Léger (Gr1) en septembre dernier. Il avait ensuite radicalement échoué dans le Longines Breeders’ Cup Turf (Gr1) et n’avait pas été revu depuis. Son entraîneur, Tom Dascombe, a expliqué : « Nous avons passé des mois à travailler pour l’amener au "top", et là, on se retrouvait avec un très mauvais numéro de corde ! Alors j’ai dit à Richard de faire ce qu’il pouvait... Quand j’ai vu où il se trouvait après quelques centaines de mètres, j’étais confiant. C’est un phénomène ! »

Richard Kingscote, le jockey du lauréat, a expliqué : « Nous étions bien placés et le cheval a été attentif pendant tout le parcours. Il a tout fait parfaitement. Le cheval a été incroyable. Cela représente beaucoup pour moi de gagner ici. » Michael Owen, copropriétaire et éleveur de Brown Panther, a déclaré : « Tom l’a préparé à la perfection. Il est vraiment fantastique et il aura toujours une place particulière. J’aurai peut-être un jour un autre cheval de ce niveau, mais le fait de l’avoir élevé apporte une autre dimension à cette aventure. Je suis plus nerveux quand il court que lorsque je jouais au football ! »

UNE FAMILLE DE TENUE

Treble Heights (Unfuwain), la mère de Brown Panther, s’est classée deuxième de l’édition 2013 du Prix de Pomone (Gr3). Cette pensionnaire de John Gosden n’avait fait ses débuts qu’à l’été de ses trois ans. Son principal succès reste une victoire dans les Aphrodite Stakes (L), à Newmarket. À ce jour, Brown Panther est son meilleur produit. Sa deuxième mère a également donné Warm Feeling (Kalaglow), qui a terminé sa carrière par une troisième place dans le Gold Cup (Gr1), à Ascot. Le croisement de Shirocco sur une fille de Unfuwain a également produit Shirocco Star, deuxième des Oaks d’Epsom et des Oaks irlandaises, mais également troisième des Pretty Polly Stakes (Grs1).

 

DUBAI GOLD CUP

Gr2 - Plat - 913.325€?- 3.200m

Pour mâles, hongres et femelles de 3 ans et plus.

1er BROWN PANTHER (57) M7

Shirocco & Treble Heights

Pr/Assoc. A. Black & Owen Promotions Ltd

El/Owen Promotions Ltd

Ent/T. Dascombe - J/R. Kingscote

2e STAR EMPIRE (57) H9

Second Empire & Lady Maroof

Pr/M. Khaleel Ahmed - El/Sydney Muller

Ent/M. de Kock - J/C. Soumillon

3e AHZEEMAH (57) H6

Dubawi & Swiss Roll Pr/Godolphin - El/G. O’Brien

Ent/S. Bin Suroor - J/J. Doyle

Autre(s) partant(s) dans l'ordre d'arrivée : Havana Beat, Dubday, Almoonqith, Bathyrhon, Méandre, Marzocco, Brass Ring, Coop- tado, Dormello, Mushreq, Rio Tigre, Vaasa.

Tous couru (15).

(Turf). 3'18''84. Ecarts : 3 - CTETE - 1 1/4.