Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

David cottin : « cheltenham ? le meeting dont tout le monde rêve »

Autres informations / 10.03.2015

David cottin : « cheltenham ? le meeting dont tout le monde rêve »

David Cottin sera en selle pour la première fois dans le Cheltenham Gold Cup (Gr1) ce vendredi, au cours du Festival de Prestbury Park. Il sera associé au pensionnaire de Richard Chotard River Choice (River Mist). Lundi matin, il nous a confié ses impressions avant de représenter la France lors du temps fort de l’obstacle anglais.

Jour de galop. – QU’AVEZ-VOUS RESSENTI LORSQUE VOUS AVEZ SU QUE VOUS ALLIEZ MONTER RIVER CHOICE ?

David Cottin. – Le Gold Cup est une course mythique et cela fait plaisir de le monter. River Choice va essayer de prendre la meilleure allocation possible. C’est un sauteur qui a l’habitude des grandes courses. Il saute bien et il est gaucher. Il essaiera donc d’en profiter.

JUSTEMENT, VOUS AVEZ MONTE RIVER CHOICE A L’ENTRAINEMENT, SUR LES FENCES, RECEMMENT. QUELLE IMPRESSION VOUS A-T-IL LAISSEE ?

Il est super bien. Au départ, nous devions sauter avec un autre cheval, mais River Choice a sauté de lui-même seul, devant. Il a adoré ça. C’est un super cheval qui a beaucoup de fond, comme il l’a démontré en finissant sixième du Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1). Il est en grande forme, magnifique d’état pour son objectif. Je ne sais pas comment le situer par rapport à ses rivaux, mais je sais qu’il est au top. Cependant, a-t-il la qualité pour prendre une bonne place dans le Gold Cup ? Nous le saurons vendredi.

AVEZ-VOUS DEJA UNE IDEE DE LA FAÇON DONT VOUS ALLEZ LE MONTER ?

River Choice aime bien passer des chevaux. Nous allons donc essayer de faire le petit parcours, puis de passer les chevaux battus en fin de parcours. C’est la première fois que je vais monter sur les fences de Cheltenham ; j’ai seulement monté sur les claies là-bas. La piste de Cheltenham est très vallonnée, avec des courses très régulières. C’est un hippodrome très dur pour les chevaux. Je vais laisser sa chance à River Choice, pour qu’il galope sans faire d’efforts et qu’il consomme le moins de carburant possible. Je n’ai pas monté suffisamment pour dire quels sont les pièges de cette piste. Mais c’est un hippodrome particulier où il faut être avare d’efforts.

AVEZ-VOUS MONTE A CHELTENHAM, DURANT LE FESTIVAL, PAR LE PASSE ?

J’ai monté deux fois le Grand Cross [Glenfarcas Cross Country Handicap Chase, ndlr] et je dois dire que monter à Cheltenham, c’est quelque chose à faire dans une carrière. L’ambiance est impressionnante. En Angleterre, ces quatre jours de course, ce sont LES quatre jours à ne pas louper. C’est le meeting dont tout le monde rêve. Quand je ne montais pas encore, j’étais allé à Cheltenham avec mon père pour Fergus Wilson [le propriétaire de River Choice] car il présentait Astonville et Turnium dans le Champion Hurdle (Gr1).