Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

De danny o’brien à black caviar, l’australie toujours sous le choc du cobal

Autres informations / 18.03.2015

De danny o’brien à black caviar, l’australie toujours sous le choc du cobal

Le scandale du cobalt continue de faire parler de lui en Australie. Les autorités hippiques de l’État de Victoria espéraient pouvoir clore cette affaire d’ici à la fin mars, mais force est de constater que leur enquête devra se poursuivre encore un peu… En effet, un quatrième pensionnaire de Danny O’Brien a été testé positif au cobalt. Il s’agit de Bullpit, gagnant à Moonee Valley le 19 décembre. Il avait déjà été notifié à l’entraîneur en janvier que trois de ses pensionnaires avaient été testés avec des niveaux anormalement élevés de cobalt. L’entraîneur a précisé que Bullpit avait été nourri avec le même complément alimentaire que ses trois autres pensionnaires testés positifs et qu’il continuait à aider les commissaires des autorités hippiques de l’État de Victoria pour l’enquête. L’enquête sur le cobalt ne touche pas que Danny O’Brien. Ainsi, Darren Smith, basé à Newcastle, est mis en cause dans une quarantaine de cas liés au cobalt. Il attend sa sanction. Sam Kavanaghest est lui aussi sous le coup d’une enquête pour un de ses pensionnaires. Deux autres entraî- neurs du Queensland sont également concernés, leurs noms n’ayant cependant pas été révélés. Cependant, c’est bien dans l’État de Victoria que le cobalt pose le plus de problèmes. Outre Danny O’Brien, sont aussi concernés Mark Kavanagh, Lee et Shannon Hope ou encore Peter Moody. un test sur le cobalt pour Black Caviar… quatre ans après ! Le top-entraîneur australien Peter Moody est surtout connu pour avoir eu sous sa responsabilité l’invaincue Black Caviar (Bel Esprit). Peter Moody a expliqué qu’il aurait demandé aux commissaires de tester à nouveau Black Caviar, afin de mettre fin à toute spéculation concernant ses performances. Un de ses prélèvements d’urine a ainsi été soumis à un nouveau test. Il s’agit de celui de la victoire de Black Caviar dans les T. J. Smith Stakes 2011 (Gr1), soit un de ses succès les plus impressionnants. Le test est revenu négatif. Les responsables de l’enquête n’exclueraient pas de tester un des prélèvements effectués lors de la victoire de Black Caviar dans les T. J. Smith Stakes 2013 (Gr1). Peter Moody a expliqué : « En gros, j’ai dit à Rob Roulston [président de Racing Victoria, ndlr] : vous pouvez me frapper jusqu’à ce que mort s’ensuive mais, s’il vous plait, ne faites pas de mal à Black Caviar. J’ai demandé à ce qu’ils examinent d’anciens prélèvements par rapport à l’enquête actuelle et s’il leur était possible d'annoncer publiquement les résultats. » Ce n’est pas la première fois que Peter Moody défend Black Caviar. En effet, lors de l’affaire Al Zarooni, Peter Moody était monté au créneau suite aux accusations contre Black Caviar. Les stéroïdes anabolisants étaient alors encore autorisés sous certaines conditions en Australie et des personnes avaient remis en cause le physique de Black Caviar, ce qui n’avait pas manqué de faire réagir l’entraîneur avec virulence