La belle fin de course de sand on fire

Autres informations / 09.03.2015

La belle fin de course de sand on fire

CHEIKHA FATIMA BINT MUBARAK LADIES WORLD CHAMPIONSHIP (IFAHR)

LA BELLE FIN DE COURSE DE SAND ON FIRE

Tout s'est joué au départ dans cette nouvelle manche du Cheikha Fatima bint Mubarak Championnat du Monde des Cavalières (Ifahr). Cette épreuve réservée aux pouliches et juments de 4ans et plus se disputait sur les 1.400m de la piste en dirt de Sam Houston Park

Grande favorite de l'épreuve, Ms Dixie (Burning Sand) a hésité à la sortie des stalles et a couru par à-coups sous la conduite de sa partenaire, Laura Giesgen. Cette hésitation en début de parcours lui a enlevé toute chance de s'imposer. L'occasion était donc belle pour l'invaincue (en deux sorties) All N All (Dahess) de tenter de s'imposer de bout en bout sous la selle de la Hongroise Alexandra Bihari. Récente lauréate des Texas Yellow Rose Stakes (Gr2 PA) sur ce parcours, la pouliche de 4ans n'a toutefois pas pu résister à la fin de course de Sand on Fire (Burning Sand), une jument de 6ans qui était montée par l'Anglaise Rebecca Smith. C'est Throughleap (Thoroughbred) et la Norvégienne Catherine Fortune qui s'emparent de la troisième place. Rebecca Smith obtient donc son ticket pour la grande finale de cette compétition, le 8 novembre prochain à Abu Dhabi.

Lara Sawaya, directrice du Festival international de courses de chevaux arabes du cheikh Mansour bin Zayed Al Nahyan, présidente des courses réservées aux femmes et aux apprentis-jockeys au sein de l'Ifahr, a déclaré : " C'est un excellent départ pour cette nouvelle compétition, le Triple jewel, qui offrira un bonus de 150.000 dollars au cheval ayant marqué le plus de points dans les trois épreuves. Les deux prochaines courses, l'Emerald Green et  le Diamond auront lieu respectivement sur l'hippodrome de Pleasanton et de Los Alamitos, un peu plus tard dans l'année. L'épreuve du Cheikha Fatima Ladies World Championship (Ifahr) a une nouvelle fois montré à un public venu nombreux que ces jeunes femmes ne devaient rien à personne quand il s'agit de se mettre à cheval et de faire preuve de talent en course. "