La france face aux nouvelles puissances du turf

Autres informations / 28.03.2015

La france face aux nouvelles puissances du turf

Seulement neuf chevaux s’affronteront dans le Dubai Sheema Classic (Gr1), mais cette épreuve sur les 2.400m de la piste en gazon est d’un niveau particulièrement relevé, avec certains des meilleurs spécialistes européens, américains, japonais ou encore hongkongais. Les entourages de Dolniya (Azamour) et de Flintshire (Dansili), rencontrés au cours de la semaine, sont très satisfaits de la préparation et de la condition de leurs chevaux. À 4ans, Dolniya effectue son premier déplacement international, mais la pouliche s’est bien acclimatée. Sa rentrée gagnante, sur la P.S.F. de Chantilly, a dévoilé une Dolniya beaucoup plus mature que l’an dernier. Si elle n’est pas perturbée par des conditions nouvelles pour elle (course en nocturne), elle peut réaliser une grande performance. Flintshire a prouvé l’an dernier quel grand voyageur il était. Quand il a le bon terrain qu’il affectionne et sur 2.400m, il est très dur à battre et, logiquement, on devrait voir un cheval beaucoup plus affûté que lors de sa rentrée cantilienne, quand il a été devancé par Dolniya, sur une distance trop courte pour ses aptitudes.

La championne japonaise Harp Star (Deep Impact) n’a pas vraiment convaincu pour sa rentrée le 15 février. Mais Hiroyoshi Matsuda a poursuivi sa feuille de route, qui passe par cette course, et il a appelé Ryan Moore pour piloter sa pouliche. Associé à Gentildonna (Deep Impact), Ryan Moore avait fait triompher le Japon dans cette course l’an dernier. L’histoire peut se répéter samedi.

Designs on Rome (Holy Roman Emperor) est ce qui se fait de mieux actuellement sur 2.400m à Hongkong et, pour beaucoup, c’est lui le cheval à battre. Transformé depuis son arrivée aux États-Unis, Main Sequence (Aldebaran) a gagné pour sa rentrée à Gulfstream Park. C’était le cinquième succès consécutif du cheval qui a devancé Flintshire dans le Breeders’ Cup Turf. Difficile de ne pas encore l’imaginer dans le coup samedi.