Le vote de la réforme des statuts est reporté au 11 mai

Autres informations / 18.03.2015

Le vote de la réforme des statuts est reporté au 11 mai

Le Conseil d’administration de France Galop s’est réuni ce lundi 16 mars. De nombreux points ont été abordés. Parmi eux, le report de la réforme des statuts des sociétés-mères, qui devrait conduire à un élargissement du nombre de membres du Comité de 50 à 56 membres. La réforme des statuts devait être votée lors de la prochaine réunion du Comité, le lundi 30 mars, mais le vote est reporté au 11 mai, car le décret ministériel sur l’Institution des courses n’est toujours pas publié.

La présentation de cette réforme sera donc finalement à l’ordre du jour d’une réunion spéciale du Comité, le 11 mai prochain.

LE POINT SUR LA CRISE AUTOUR DE L’HIPPODROME DE SAINT-CLOUD

Bertrand Bélinguier a tout d’abord évoqué la situation de l’hippodrome de Saint-Cloud, suite à la révélation du projet de construction de 6.000 logements sur le site. Il a rappelé l’importance de cet hippodrome pour l’activité de France Galop, ce qui a été confirmé par un communiqué, puis lors de la conférence de presse organisée par le maire de SaintCloud, en présence des maires de Rueil-Malmaison, Garches et Sèvres. Bertrand Bélinguier a également écrit dans le même sens à la ministre du Logement.

COMMISSION EUROPEENNE, PARLEMENT EUROPEEN, MINISTERE DE L’AGRICULTURE ET MAISONS-LAFFITTE

Il a ensuite informé les membres du Conseil des démarches effectuées à Bruxelles, en compagnie du président du trot, auprès de la Commission et du Parlement européens. Les sujets relatifs au règlement zootechnique en préparation, au bien-être du cheval et à la T.V.A. ont été évoqués. Bertrand Bélinguier a aussi fait part de la réunion qui s’est tenue au ministère de l’Agriculture, au sujet des dispositions qui pourraient être prises entre les sociétés de courses et l’État, cinq ans après le vote de la loi d’ouverture des marchés des paris hippiques à la concurrence sur internet.

Les vice-présidents et le directeur général ont par ailleurs

rendu compte de la réunion qu’ils ont eue avec les entraîneurs de Maisons-Laffitte, le 4 mars dernier. Diverses hypothèses seront approfondies au cours des prochaines semaines.

NOUVEAU LONGCHAMP : PROCHAIN POINT LE 13 AVRIL

Le Conseil d’administration a ensuite fait le point sur le projet Nouveau Longchamp. Les propositions définitives des entreprises seront reçues au tout début du mois d’avril. Le Conseil les examinera lors de la réunion du 13 avril. D’autre part, les administrateurs ont fait le point de l’activité des paris hippiques. Xavier Hürstel, pdg du PMU, participera à la réunion du Comité de France Galop du 30 mars prochain. Le Conseil a pris connaissance des perspectives à moyen terme, qui tiennent compte des estimations de résultat du PMU pour les prochaines années. Ces perspectives vont être complétées par le projet Galop 2020 qui fait l’objet d’un travail de concertation entre les équipes de France Galop.

CODE DES COURSES ET TRACKING SYSTEM

Le Conseil a adopté diverses propositions de modifications du Code des courses, qui seront soumises à l’approbation du Comité le 30 mars prochain. Et enfin, il a enfin examiné l’état du dossier Racing tracking sytem, qui pourrait faire l’objet de premières implantations cette année... sept ans après la tentative avortée de Trakus à Deauville.