Les stars du sprint sont de retour

Autres informations / 27.03.2015

Les stars du sprint sont de retour

C’est le grand retour des bonnes courses de vitesse en région parisienne. Et pour l’occasion, Fontainebleau nous offre un Prix Cor de Chasse (L) fort séduisant : à la fois en quantité et en qualité.

Ainsi, un des meilleurs sprinters français de ces dernières années est au départ : Catcall (One Cool Cat) gagnant du Prix Saint-Georges (Gr3) à Longchamp au mois de mai 2014. Il signait à cette occasion la seule victoire de Groupe de sa carrière, puisqu’il s’était fait ravir dans les dernières foulées la victoire dans le Prix de l’Abbaye de Longchamp (Gr1) par Maarek (Pivotal). C’était en 2013, et au cours de cette même saison, il a remporté le Prix Cor de Chasse.

Catcall est l’un des sept partants (sur dix) à effectuer sa rentrée. Sa dernière course remonte au 20 novembre 2014. Ce jour- là, sur les 1.200m de la ligne droite de Fontainebleau (100m de plus qu’aujourd’hui), il avait été enfermé, concluant neuvième seulement.

Catcall n’est pas le seul cheval de classe dans ce lot. Il y a aussi Signs of Blessing (Invincible Spirit). Certes, il reste sur un échec en octobre 2014, dans un Gr3 à Ascot. Mais son année 2014 reste très positive, puisqu’en six sorties, il a gagné trois courses dont un Gr3 à Baden-Baden, où il battait Son Cesio (Zafeen).

Henri-Alex Pantall présente trois pensionnaires. Gammarth (Layman) reste sur une victoire dans le Prix de Seine-et- Oise (Gr3) sur la ligne droite de Maisons-Laffitte, le 4 novembre dernier. Il battait Catcall. Son Cesio (Zafeen) est lui aussi régulier. En 2014, il n’a pas terminé plus loin que troisième en six sorties. Zylpha (Elusive City) monte de catégorie.

Le 6ans anglais Gladiatrix (Compton Place) va découvrir la France. Il semble néanmoins limité pour ce niveau. Mais on sait qu’un sprinter anglais peut rafler du caractère gras

chez nous, alors qu’il plafonne dans les courses à conditions ou les handicaps chez lui. L’édition 2014 était d’ailleurs revenue à un anglais, Eton Rifles (Pivotal). Mais son cas n’a rien à voir avec celui de Gladiatrix, puisqu’Eton Rifles en était à sa quatrième sortie à Fontainebleau, où il avait déjà gagné trois fois le Contessina (Listed).

Les 3ans Azagba (Deportivo) et Lostinparadise (Exceed and Excel), qui vient de s’imposer pour la première fois sur ce même parcours il y a quatre jours, auront un gros avantage du poids.