L’histoire continue entre milanais et bruno de montzey

Autres informations / 21.03.2015

L’histoire continue entre milanais et bruno de montzey

Le succès de Lover traou Land (Milanais) dans le Prix du Haras d’Ayguemorte (G) a une saveur particulière pour l’entraîneur du poulain, Bruno de Montzey. Milanais, le père de ce 2ans, lui a offert de grandes émotions, en prenant notamment la deuxième place du Prix La Rochette (Gr3). Milanais s’était aussi classé deuxième du Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1), mais sous l’entraînement de Bertrand de Watrigant. En ce qui concerne Lover Traou Land, lauréat de bout en bout, Bruno de Montzey nous a dit : « C’est un poulain estimé, qui aurait pu gagner de plus loin, mais nous ne voulions pas être durs avec lui. Il devrait être revu en région parisienne. »

LA PRECOCITE DE SON PERE

Lover Traou Land appartient à la première production de Milanais, qui effectue la monte au haras de Lonray, pour 2.500 € poulain vivant. Bruno de Montzey, qui est aussi propriétaire de l’étalon, a expliqué : « Le cheval n’a pas beaucoup sailli, et c’est formidable de voir son premier partant s’imposer. J’ai toujours pensé qu’il allait produire précoce, comme lui. M. Pantall m’a dit qu’il avait l’une de ses filles, et qu’elle débuterait prochainement. Lover Traou Land a été élevé par Jean-Claude Ollivier, qui possède un quart de Milanais. Il s’en occupe en dehors de la saison de monte. »