Nando revient à enghien et sur le steeple

Autres informations / 30.03.2015

Nando revient à enghien et sur le steeple

Menant au Prix Romati (L), le Prix Journaliste (L) a réuni un beau plateau de douze partants. Nando (Hernando) revient à Enghien. Il n’a couru qu’une seule fois sur l’hippodrome, mais en haies, se classant troisième du Prix Dominique Sartini (L). Le pensionnaire de François-Marie Cottin n’a couru que sur les "balais" depuis l’automne 2014. Il a cependant déjà montré des moyens dans la spécialité du steeple-chase. Nando portera à nouveau les œillères, artifice l’ayant beaucoup aidé dans le passé. Il reste sur une troisième place dans un très bon Prix Juigné (Gr3) et vaut un tel lot.

JEAN-PAUL GALLORINI BIEN ARME

Catmoves (Medicean) est comme chez elle à Enghien. La pensionnaire de Jean-Paul Gallorini a laissé une belle impression en se classant troisième du Prix du Mont-Cenis, derrière deux bons éléments. Sa fin de course n’est pas passée inaperçue. Catmoves suit un programme similaire à celui de 2014. Elle retrouve le steeple-chase dans cette épreuve. Elle est aussi douée dans cette spécialité et elle l’a prouvé en remportant le Prix Romati 2014, après s’être classée troisième, tout près, de ce Prix Journaliste. Une piste lourde ne la dérangera pas. Il faut reprendre l’autre pensionnaire de Jean-Paul Gallorini, Amarantine (King’s Best). Tombée en dernier lieu dans le Prix Solitaire pour sa rentrée, elle était auparavant invaincue sur le steeple d’Enghien. Si elle a progressé, sa place est à l’arrivée. Toujours régulière, Tango Lima (Turgeon) a aussi sa place sur le podium, même si sa marge de progression semble un peu moindre que celles de ses deux camarades d’entraînement.

EN HAUT DU TABLEAU

Kalmonto (Kalanisi) n’aura pas la tâche facile dans ce Prix Journaliste (L). Le pensionnaire de Yannick Fouin doit porter 72 kilos. Cela s’annonce compliqué pour la victoire. Il aura pour lui un terrain s'annonçant pénible et la longue distance de 4.500m, qui sont totalement dans ses cordes. Gagnant facile d’un Prix Solitaire ayant réuni peu de partants, Ubu Rochelais (Le Balafré) aura une mission plus compliquée ce mardi. Il devra porter 70 kilos. La distance comme le terrain lui conviendront mais il ne s’agit pas d’un engagement facile. Silver Chop (Soave) n’a pas démérité en se classant sixième du Prix Robert de Clermont-Tonnerre (Gr3). Il n’a plus trop le choix des engagements mais en trouve un plutôt bon dans ce Prix Journaliste. Il n’a plus à faire ses preuves à Enghien. Attention à lui.