Pearly steph en pouliche de classe

Autres informations / 29.03.2015

Pearly steph en pouliche de classe

 

Petite pouliche, très belle et pratique, Pearly Steph?(Oasis Dream) s’est imposée plaisamment dans le Prix Polly Girl (B). Elle a évolué en troisième épaisseur, le nez au vent, tout en étant très détendue. À mi-ligne droite, elle est arrivée avec beaucoup de ressources et son jockey, Aurélien Lemaître, s’est retourné pour jauger ses adversaires. Dans les cent derniers mètres, Bilissie (Dansili) a terminé vite, mais Pearly Steph l’a contré sûrement, sans avoir été sollicitée durement. La pensionnaire de Freddy Head s’est imposée avec la manière après une deuxième place lors de ses débuts à Deauville. Elle devrait être capable de progresser encore pour atteindre le niveau des Groupes. Cette pouliche a un bon comportement en course et elle est très bien née. Nous lui attribuons donc une JDG Rising Star. Représentant le haras de Saint Pair, éleveur et propriétaire de la pouliche, Crispin de Moubray nous a confié : « Pearly Steph a réalisé des progrès depuis ses débuts. Son entraîneur était content d’elle et, avant de partir à Dubai, il m’avait dit que si elle gagnait ce samedi, elle irait sur le Prix de la Grotte (Gr3). Cela pourrait donc être la suite. Aujourd’hui, elle avait l’avantage d’avoir déjà couru et nous étions confiants. »

Très plaisante lors de ses débuts dans le Prix de la Cascade (F), soldés par une deuxième place, Bilissie a fait une rentrée satisfaisante. Elle s’est montrée très verte et sur l’œil dans le rond de présentation. Elle a pu être déboîtée tardi-

vement, avant de venir finir vite pour échouer à trois quarts de longueur de Pearly Steph. Sa deuxième place est encourageante pour la suite de sa carrière.

UNE PETITE FILLE DE PEARLY SHELLS

Élevée par son propriétaire, le haras de Saint Pair, Pearly Steph est la petite fille de la championne Pearly Shells (Efisio), lauréate des Prix Vermeille (Gr1), de Malleret (Gr2), de la Nonette (Gr3 à l’époque) et de la Coupe des Pouliches de Marseille (L).

Au haras, Pearly Shells a produit Pearls or Passion (Monsun), gagnante du Prix Panacée (L), Pearly Avenue (Anabaa), troisième du Prix Panacée et Pearl Banks (Pivotal), la mère de Pearly Steph. Peal Banks a gagné les Prix René et Jacques Bedel (L), une Listed à Cologne et un Gr3 à Dusseldorf.