Piment rouge dans une journée marseillaise

Autres informations / 16.03.2015

Piment rouge dans une journée marseillaise

PRIX MAURICE CAILLAULT (L)

PIMENT ROUGE DANS UNE JOURNÉE MARSEILLAISE

Comme le Prix Exbury (Gr3), le Prix Maurice Caillault (L) est revenu à un cheval entraîné dans le Sud-Est. Lauréat du Prix Delahante (L) l'an dernier pour l'entraînement de Christian Scandella, Piment Rouge (Evasive) a passé avec succès son premier test en région parisienne. Dans une course décousue, où Optimus Prime (Deportivo) a compté jusqu'à cent mètres d'avance sur ses rivaux, Piment Rouge a galopé en queue de peloton. Au début de la ligne droite, il lui restait encore beaucoup de terrain à combler. " Là, je me suis dit que s'il était deuxième pour sa rentrée, cela serait déjà génial ", analysait Christian Scandella, encore sous le coup de l'émotion.

Mais Piment Rouge a accéléré fort et il est venu dominer assez sûrement High Dynamite (Kentucky Dynamite), qui avait pris la tête à mi-ligne droite.

" Il fallait franchir le palier, et il l'a fait, comme toujours, a encore commenté Christian Scandella. Il fait vraiment un "truc", mais je dois de nouveau regarder la course pour mieux l'apprécier ! Je pense qu'il devrait aller sur le Prix La Force (Gr3). Mais Longchamp est un hippodrome vallonné et j'ignore s'il s'y adaptera. Nous sommes venus nombreux pour le supporter depuis Marseille. J'avais acheté le cheval yearling à Deauville, sans client en particulier, et je l'ai vendu petit bout par petit bout, à des gens que j'apprécie beaucoup ! " Piment Rouge porte la casaque de Patrick Tual, mais beaucoup d'associés, donc, sont réunis dans la propriété du cheval : Chantal Briard, Anthony Bolis, Lucien Hassine, Hélène Petit, Alain Zanoni, Christian de Asis Trem et Roger Del Bucchia. ?

High Dynamite garde ses ambitions classiques

Deuxième, High Dynamite, moins expérimenté que le gagnant, se comporte bien, même si Antoine de Watrigant espérait encore mieux : " Il faut que je revoie la course. Je l'ai trouvé un peu mou, comme s'il était un peu dans un jour sans. Cependant, le gagnant s'est montré très tendu avant le départ tandis que lui est très calme. En vue des grandes joutes, il faut un cheval calme. Il a été un peu surpris au démarrage mais il est revenu finir et, après le poteau, il a continué son effort pour refaire du terrain sur le gagnant. Je me demande même s'il n'a pas besoin de

plus long. Le gagnant a plus de métier que lui. Il a encore besoin d'apprendre son métier. Il a un physique qui sort de l'ordinaire. En tout, il n'a vu le gazon que trois fois dans sa vie, et cela inclut ses deux courses sur la surface. En dernier lieu, à Toulouse, c'était un test. Je suis déçu d'être battu de si peu mais nous battons aussi des bons chevaux. Je vais suivre ce que j'avais prévu avec lui : nous irons vers le "Noailles" et, s'il a progressé, sur le "Jockey Club", ce que je n'ai pas pu faire avec Gailo Chop. "

Khareef (Monsun) n'en était aussi qu'à sa troisième sortie. Il s'est bien défendu face à Meteoric (Lope de Vega) pour prendre la troisième place. 

La famille de Turtle Bowl

Acheté 15.000 euros par Christian Scandella en octobre 2013, Piment Rouge est le meilleur produit de Red Sea (Marignan), qui n'a pas couru et a déjà produit des chevaux honnêtes, comme L'Impétueux (Muhtathir), Un Rendez Vous (Priolo) et Ta Majesté (Grape Tree Road).

La deuxième mère de Piment Rouge est Kamiya (Kalamoun) née en 1975 qui est également la grand-mère de Turtle Bowl, gagnant de Gr1 et aujourd'hui étalon au Japon