tamarkuz, l’épouvantail

Autres informations / 07.03.2015

tamarkuz, l’épouvantail

Préparatoire au Godolphin Mile (Gr2), le Burj Nahaar (Gr3) semble promis à Tamarkuz (Speightstown), qui vient de laisser gold city (Pivotal) à quatre longueurs et avait également pulvérisé Haateqh (Seeking the Gold). Tamarkuz a vraiment explosé depuis le début du Carnival de Dubai, après avoir été longtemps éloigné des pistes. Il progresse à chaque sortie et doit gagner cette préparatoire, avant d’émettre les plus hautes ambitions dans le Gr1 du 28 mars. Le suf-africain Pylon (Fort Wood) va débuter à Meydan, mais ses performances dans son pays d’origine semblent un peu justes pour menacer le représentant de Cheikh Hamdan Al Maktoum.