Taryn gère son influx

Autres informations / 24.03.2015

Taryn gère son influx

Poulain compliqué, qui peut se montrer trop brillant, Taryn (Kheleyf) a su canaliser sa fougue et ouvrir son palmarès à l’occasion du Prix des Ifs (F). Christophe Soumillon s’est attaché à le cacher au maximum. Quand il l’a finalement décalé, Taryn allait manifestement au-dessus du lot, et il a pris facilement la mesure de Body Power (Holy Roman Emperor), venu côté tribunes. C’était la première fois que Taryn évoluait sur un parcours rectiligne, mais il a pu bénéficier d’un bon parcours.

UN GAGNANT QUI TOMBE A PIC POUR KHELEYF

Taryn met en lumière son père, Kheleyf. Ce fils de Green Desert vient d’être cédé par Darley au Qatar Racing and Equestrian Club.

Mais en attendant de rejoindre le Qatar l’an prochain, Kheleyf est disponible au haras des Faunes. Il a produit beaucoup de chevaux "vite" et précoces, dont Penny’s Picnic est le meilleur exemple.

UNE SOUCHE WERTHEIMER

Taryn a été acheté foal pour 14.500 guinées à Tattersalls. Sa mère avait déjà produit deux black types, Facoltoso (Refuse to Bend), gagnant de Listed en Italie, et Aspasia de Mileto (Hurricane Run), deuxième du Prix de Liancourt (L). Fabulous Speed (Silver Hawk), la mère du poulain, est une fille de Fabulous Hostess (Fabulous Dancer), gagnante du Prix de Royallieu (Gr2), du Prix Corrida (Gr3 à l’époque), et du Prix Fille de l’Air (Gr3), sous les couleurs Wertheimer.