Val d’hiver sait déjà sprinter

Autres informations / 20.03.2015

Val d’hiver sait déjà sprinter

Mieux valait galoper non loin de la tête dans le Prix Parade d’Amour (F). La course n’a pas été très rythmée, et il était donc difficile de revenir dans ces conditions. Val d’hiver (Zafeen) a accompagné Last Gold (Gold Away) en tête, sans se presser, et la représentante d’Antoinette Tamagni a contrôlé les attaques dans la ligne droite.

La dernière, celle de City Fair (Zamindar), a même semblé la pousser.

Henri-Alex Pantall a analysé : « Fabrice Veron et Maxime Guyon ont bien géré le train devant, car ils ne sont pas allés trop vite. La pouliche le fait bien. Elle a des moyens car elle n’avait pas trop de travail, et est encore un peu enveloppée. Je ne suis pas si surpris que cela car elle avait très bien travaillé la semaine dernière. » À la troisième place, Dazara (Sinndar) a bien conclu à la corde, après avoir mis un peu de temps à trouver son action.

CENT POUR CENT PETIT TELLIER

Élevée au Petit Tellier par Antoinette Tamagni, Val d’Hiver est une fille de Verzasca (Sadler’s Wells), troisième de Listed en Suisse et déjà mère de Vertana (Sinndar), gagnante du Prix Panacée (L). Verzasca est une sœur de Vespone (Llandaff), gagnant d’un Juddmonte Grand Prix de Paris (Gr1 sur 2.000m à l’époque), du Prix Jean Prat (Gr1) et étalon au haras du Petit Tellier, et de Vanishing cupid (Galileo), lauréat du Grand Prix du Lion-d’Angers et de la Coupe de Marseille (Ls). Il s’agit d’une famille maternelle “Wildenstein”, celle de Virunga (Sodium), à qui l’on doit Vallée enchantée (Peintre Célèbre) notamment. Zafeen, le père de la pouliche, fait également la monte au haras du Petit Tellier.