Winografa peut regarder plus haut

Autres informations / 21.03.2015

Winografa peut regarder plus haut

Winografa (Teofilo) faisait partie des trois inédits au départ du premier peloton du Prix d’Arles (G). Malgré cette inexpérience, la représentante du haras d’Etreham, qui affrontait les mâles, s’est imposée de belle manière. Mal partie, elle a réussi à se caler assez vite à la corde, en milieu de peloton. François-Xavier Bertras n’a pas eu besoin d’être dur avec elle pour qu’elle prenne nettement la mesure de Tamait (Elusive City) dans la ligne droite. Ce dernier avait déjà couru à quatre reprises à 2ans, en étant devancé à chaque fois par des poulains qui galopent.

Au micro d’Equidia, François Rohaut a expliqué : « C’est une bonne surprise. Elle avait bien travaillé sur le gazon, alors que c’était beaucoup moins bien sur le sable. Nous savons donc qu’il faudra éviter les pistes fibrées. C’est une jolie pouliche, très bien née, qui doit encore faire son poil. »

LA SŒUR DE LA CONQUERANTE

Winografa a été élevée par le haras d’Etreham, et c’est une sœur de La Conquérante (Hurricane Run), troisième des Prix Royallieu (Gr2) et Cléopâtre (Gr3). Leur mère, Winning Family (Fasliyev), est une sœur de Ballast (Desert Prince), double lauréat du Tropical Turf Handicap (Gr3).