Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

à quoi pourrait ressembler le “grand steeple” 2015 ?

Autres informations / 05.04.2015

à quoi pourrait ressembler le “grand steeple” 2015 ?

La troisième préparatoire officielle au Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1, 17/05), le Prix Murat (Gr2), a eu lieu ce vendredi. Il ne reste plus que les Prix William Head (L, 22/04) et Ingré (Gr3, 26/04) à courir en vue de la grande épreuve française sur le steeple. Dès lors, il est temps pour JDG de vous proposer sa liste de partants potentiels pour le Grand Steeple. Nous avons recensé seize sauteurs qui peuvent être ou seront des candidats à cette épreuve.

VANILLA CRUSH SUR LA TRÈS BONNE VOIE

Le 29 mars, Auteuil a pu revoir l’excellent Vanilla Crush (Martaline), vainqueur des Prix Fleuret (Gr3) et Orcada (Gr3) 2013 devant Storm of Saintly (Saint des Saints), lauréat ensuite du Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1) 2014. À 4ans, les deux sauteurs étaient assez proches l’un de l’autre en termes de valeur. Vanilla Crush a malheureusement connu un contretemps qui l’a empêché d’être revu à 5ans, mais cela peut être un mal pour un bien. Lors de sa rentrée dans le Prix Air Landais, qui fut également sa première sortie sous l’entraînement de Jean-Paul Gallorini, Vanilla Crush s’est imposé dans un canter. Il a très bien sauté. Si tout se passe bien, lors de sa prochaine sortie, qui aura lieu soit dans le Prix William Head, soit dans le Prix Ingré, il sera l’un des favoris de la course. Vanilla Crush a de nombreux atouts : il saute bien, il a du fond et il est capable d’user ses rivaux au train dans le dernier kilomètre.

MILORD THOMAS, LA VALEUR SÛRE

Lauréat des Prix La Haye Jousselin et Maurice Gillois (Grs1), Milord Thomas (Kapgarde) est la valeur sûre chez les steeple-chasers d’âge. Seulement quatrième dans le Prix Troytown (Gr3), il a connu un souci au rail ditch, mais il s’en est remis rapidement. Preuve en est sa troisième place dans le Prix Murat (Gr2), dans lequel il a échoué de peu, sous 72 kilos. À cette occasion, il rendait pas mal de poids à ses adversaires. À poids égal, dans le Grand Steeple, Milord Thomas a tous les atouts pour gagner la grande épreuve.?

VEZELAY, LA RELÈVE Arrivé parmi l’élite des steeple-chasers d’âge à l’automne, Vezelay K (Dom Alco) avait gagné le Prix Georges Courtois (Gr2) facilement. Âgé de 6ans, le protégé d’Emmanuel Clayeux est la relève. Il est capable de suivre tous les trains, il saute juste et s’économise dans un parcours. Sa rentrée, soldée par une deuxième place sur les haies du Prix Hubert d’Aillières (L), a été très bonne. Nous devrions le revoir sur le steeple dans le Prix Ingré (Gr3) et si sa performance est convaincante, il devrait compter parmi les chevaux en vue du Grand Steeple.

IROUFICAR HAS, SEULEMENT 5ANS MAIS UN GRAND AVENIR

Irouficar Has (Dream Well) a fini seulement sixième du Prix Murat (Gr2), mais il a tracé une belle fin de parcours, regagnant du terrain dans la ligne droite, après avoir rétrogradé sur la piste extérieure. Lauréat du Prix Orcada (Gr3) 2014, Irouficar Has est un sauteur de classe, qui n’aura pas de problèmes pour faire les longues distances. En revanche, il peut encore être tendre pour le Grand Steeple 2015. Mais il ne va pas finir le printemps sans un succès de prestige à Auteuil.

BEL LA VIE, UN SUPERBE COME BACK Lauréat du Grand Steeple 2013, Bel la Vie (Lavirco) a ensuite connu de graves ennuis de santé, mais il est revenu progressivement à un bon niveau. Deuxième du Prix Jean Doumen pour sa rentrée, sur les haies, il a terminé deuxième du Prix Colonel de la Horie sur un parcours de 3.500m trop court pour lui. Il poursuit sa préparation en vue du Grand Steeple et il est engagé ce mardi à Auteuil, dans un prix de série, le Prix de Saumur, disputé sur les gros obstacles, sur la distance de 4.400m. Dans cette course à conditions, il aura de nombreux atouts pour lui, comme la distance et le parcours. Même s’il devra porter 70 kilos, il devrait jouer les premiers rôles dans ce Prix de Saumur. Une épreuve bien placée dans le programme et qui laisse des portes ouvertes.

ROYAL ASTARANIA, UN SAUTEUR AUQUEL ON NE PEUT RIEN REPROCHER Lauréat de neuf de ses treize sorties, Royal Astarania (Astarabad) est arrivé à son zénith à 6ans, comme il l’a dé- montré en s’imposant dans le Prix Murat (Gr2). Le pensionnaire de Philippe Peltier a dormi pendant toute la course et a démarré son parcours au saut de la dernière haie. Il va tenir les 6.000m. S’il pleut avant le Grand Steeple, cela ne pourra qu’avantager Royal Astarania qui apprécie le terrain lourd. DANS LE DOUTE AVEC RHIALCO K Rhialco K (Dom Alco) est un cheval d’exception. On ne peut qu’être admiratif de sa force de caractère qui lui a permis de se relever face aux blessures. Aussi doué en haies qu’en steeple, discipline dans laquelle il a terminé troisième du dernier Grand Steeple, le pensionnaire d’Emmanuel Clayeux nous a déçus dans le Prix Murat (Gr2). Tout le temps à l’arrière-garde, il a éjecté Jonathan Plouganou au moyen open ditch. Mais il n’était pas lui-même et s’il se retrouve, il n’y a aucun doute sur le fait qu’il est capable de remporter le Grand Steeple.

SHANNON ROCK, APRÈS TROIS DEUXIÈMES PLACES

Trois fois deuxième du Grand Steeple et lauréat d’un Prix La Haye Jousselin, Shannon Rock (Turgeon) a eu de durs combats, mais il a toujours répondu présent. En particulier sur les longues distances, sur lesquelles son expérience fait merveille. Sa rentrée sur les haies, conclue par une huitième place dans le Prix Hubert d’Aillières (L), a été décevante et il faudra attendre le Prix Ingré (Gr3) pour se faire une meilleure idée sur ses chances dans le Grand Steeple.

VIEUX MORVAN S’ENDURCIT

L’AQPS Vieux Morvan (Voix du Nord) s’endurcit au fil de ses sorties et le meilleur est certainement à venir pour lui. Deuxième des Prix Georges Courtois et Murat (Grs2), il a beaucoup progressé l’an dernier. Son palmarès l’autoriserait à prendre part au Grand Steeple, mais il peut manquer de métier dans la discipline.

VALBAN K, UN MÉTRONOME

Deuxième du Grand Prix de Pau (Gr3) et du Prix Robert de Clermont-Tonnerre (Gr3) ainsi que troisième du Prix Troytown (Gr3), Valban K (Poliglote) est le quatrième sauteur de la famille Papot qui a le potentiel pour courir le Grand Steeple 2015. Il peut aussi courir le Prix du Président de la République (Gr3) et s’en servir comme tremplin pour la grande course. Il ne faut pas oublier qu’en 2014 Tzar’s Dancer (Tzar Rodney) avait remporté le "Président" avant de se classer quatrième du Grand Steeple.?

ROYALE FLAG, LA GAGNANTE DU PRIX MAURICE GILLOIS

Lorsqu’elle respire bien et qu’elle peut être détendue à l’arrière-garde, Royale Flag (Nickname) est capable de grandes performances. Lauréate du Prix Maurice Gillois (Gr1), elle avait fait une belle rentrée en haies et on en attendait beaucoup mieux dans le Prix Murat (Gr2). Elle a galopé parmi les derniers et n’a jamais pu se rapprocher. Il faudra observer sa prochaine sortie, car elle doit nous montrer du mieux pour envisager de courir le Grand Steeple avec une chance.

LACHLAN BRIDGE, LE VAINQUEUR DU "TROYTOWN"

Lauréat des Prix Montgomery et Troytown (Grs3), Lachlan Bridge (Dubawi) a passé un palier cette année. Le pensionnaire d’Arnaud Chaillé- Chaillé est un redoutable finisseur lorsqu’il peut courir à l’arrière. Dans le Prix Murat (Gr2), le terrain était sans doute trop lourd pour lui et il ne faut pas le condamner.

PINDARE EST ENCORE MEILLEUR EN 2015

À 6ans, le solide Pindare (Ballingarry) semble arriver à maturité. Endurci dans les gros handicaps, il a très bien couru pour sa rentrée dans le Prix Troytown (Gr3), en se classant deuxième. Cinquième du Prix Murat (Gr2), il a été courageux. Sur 6.000m, il peut faire parler sa dureté et faire l’arrivée.

JEMY BAIE, APRÈS SA QUATRIÈME PLACE DANS LE "MURAT"

Impressionnant lauréat du Prix Karcimont, Jemy Baie (Crillon) a tenté sa chance dans le Prix Murat (Gr2) où, après un parcours d’attente, il a bien suivi l’effort des premiers pour se classer quatrième. Capable de suivre tous les trains, il ne devrait pas avoir de soucis avec les 6.000m et s’il court, il peut prendre une place.

ARGENTIQUE À LA RECHERCHE DE SA MEILLEURE FORME

Argentique (Saint des Saints) avait gagné le Prix Robert de Clermont-Tonnerre (Gr3) en 2014. Il avait ensuite réalisé une belle saison où il s’est classé troisième du Prix La Haye Jousselin (Gr1). Ses deux premières sorties 2015 ne sont pas convaincantes, mais dans le Prix Murat, il a mal négocié le rail ditch et sa fin de course s’en est ressentie. En forme, il a le droit de courir le Grand Steeple avec une chance.

MONSAMOU, L’ADEPTE DU TERRAIN LOURD

Très à l’aise en terrain lourd, Monsamou (Bienamado) a remporté le Prix Robert de ClermontTonnerre (Gr3) dans ces conditions. Cinquième ensuite dans le Prix Troytown (Gr3) puis huitième du Prix Murat (Gr2), il est sur la pente descendante. Mais si le terrain est lourd le 17 mai, il peut espérer prendre une place.