Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Baghadur à la fin

Autres informations / 09.04.2015

Baghadur à la fin

L’arrivée a été serrée dans le Prix des Carrefours (B). Venu à l’extérieur, Baghadur (Zanzibari) a eu le dernier mot tout à la fin, s’imposant d’une encolure devant Zeppelin (Zanzibari), venu à son intérieur, lui-même une encolure devant Mind that Boy (Acclamation), plutôt côté corde. Ce sont deux fils de l’étalon du haras de Grandcamp Zanzibari (Smart Strike) qui prennent les deux premières places de cette épreuve.

Baghadur est irréprochable sur P.S.F. Plus à l’aise sur pistes rapides, il a couru à cinq reprises sur le sable, pour deux victoires et trois places. Le pensionnaire d’André Fabre venait de se classer pour sa rentrée sur le sable de Deauville, en mars. Il concluait troisième à une longueur d’un certain Ride Like the Wind (Lope de Vega), gagnant du Prix Djebel (Gr3).

ISSU DE LA PREMIERE PRODUCTION DE ZANZIBARI

Baghadur est très estampillée "Élisabeth Fabre". Cette dernière a élevé son père, Zanzibari, qui défendait ses couleurs en tout début de carrière. Il a gagné le Prix de Cabourg (Gr3) avant de se classer cinquième du Prix Morny (Gr1). Il est désormais stationné au haras de Grandcamp, et Baghadur appartient à sa première production. Bargouzine (Stravinsky), la mère du poulain, a également été élevée par Élisabeth Fabre. Elle a pris notamment la deuxième place du Prix La Flèche (L). Baghadur est son deuxième produit et le premier gagnant. Bargouzine est une fille de l’argentine Bailonguera (Southern Halo), mère de Bayargal (Bernstein), lauréate du Prix Petite Étoile (L).