Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Baxter, sur sa classe

Autres informations / 07.04.2015

Baxter, sur sa classe

La course aurait pu s’arrêter à l’avant-dernière haie pour l’AQPS Baxter (Boris de Deauville), dans le Prix Ouargla. En effet, le pensionnaire de Philippe Peltier a fait une faute et son jockey, Jacques Ricou, a failli tomber. Malgré cette petite bévue, Baxter est reparti courageusement et a signé la deuxième victoire de sa carrière, pour son retour à la compétition. Ce poulain appartenant à Magalen Bryant a de la marge. Il n’est pas encore arrivé à maturité. Signe de l’estime que lui porte son entourage, il avait débuté dans le Prix Isopani à Auteuil, finissant honorable septième. Philippe Peltier nous a confié : « C’est un poulain qui a du potentiel, un bon élément. Sa faute à l’avant-dernière haie aurait pu lui coûter cher, mais il a de la qualité. Pour le moment, nous allons le laisser sur les haies et il ira sur le steeple à l’automne. Il sera mieux en terrain profond. Je suis content car c’est un cheval que j’avais acheté seul et Magalen Bryant en a acquis une partie ensuite. Jeune, Baxter avait déjà un modèle et une façon de se déplacer qui me plaisaient, c’est pour cela que je l’avais acheté. De plus, il est bien né. » Porlock Bay (Kayf Tara) a pris le premier accessit, précédant Blackmix de Kerser (Al Namix), bon finisseur.

LE FRERE D’UN PLACE DE GROUPE

Coélevé par Jacques Cyprès et Laurent Couétil, Baxter est le frère de Né à Pron (Blushing Flame), six fois placé de Groupe et troisième des Prix Murat et des Drags (Grs2). Deauville (Quart de Vin), la mère de Baxter, a gagné trois courses, toutes sur le steeple. Au haras, tous ses produits ayant vu la piste d’un hippodrome se sont imposés. Baxter est un fils de Boris de Deauville, lequel défendait déjà les couleurs de Magalen Bryant, pour laquelle il avait enlevé les Prix d’Harcourt (Gr2), de Guiche et Gontaut-Biron (Gr3). Boris de Deauville est notamment le père d’Arry, lauréat de cinq courses.