Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Caresse d’estruval survole auteuil

Autres informations / 20.04.2015

Caresse d’estruval survole auteuil

« Elle a fini comme une jument de plat, mais le jockey sait faire ! », a déclaré Guillaume Macaire après la victoire de Vincent Cheminaud et de Caresse d’Estruval (Poliglote) dans le Prix Champoreau. Caresse d’Estruval a en effet réalisé quelque chose d’exceptionnel à la sortie du dernier tournant. Bellaville (Balko) avait pris de très nombreuses longueurs d’avance dès le lâcher des élastiques et il s’annonçait difficile d’aller la chercher. Mais Caresse d’Estruval a très bien accéléré entre les deux dernières haies. Elle a littéralement avalé le dernier obstacle et a tracé une ligne droite peu commune pour s’imposer d’une longueur un quart. Bellaville s’est montrée d’un courage exemplaire mais n’a rien pu faire, conservant une nette deuxième place. Missy Tata (Astarabad) est troisième à douze longueurs, courant bien.

« ELLE EST TRES BONNE »

Avec une piste rapide, les fuyards réussissent souvent à aller au bout à Auteuil, comme on a pu le voir avec le succès de Fracafigura Has (Artiste Royal) en fin de réunion. C’est dire à quel point Caresse d’Estruval était au-dessus du lot ce dimanche et l’écart entre la deuxième et la troisième montre bien qu’il était extrêmement compliqué de revenir chercher Bellaville. « Elle avait déjà fait cela à Enghien, nous a déclaré Guillaume Macaire. Elle était au-dessus aujourd’hui.Elle est certainement très bonne.»

Caresse d’Estruval découvrait l’hippodrome d’Auteuil ce dimanche, elle qui a signé deux victoires en deux sorties à Enghien. Guillaume Macaire a expliqué : « On a toujours un doute avant la course. C’est certainement une vraie bonne jument pour faire cela. Je pense aussi qu’elle sera mieux sur plus long. Vincent Cheminaud a été obligé d’avancer de bonne heure. L’essentiel aujourd’hui, c’était qu’elle découvre Auteuil, en vue des prochaines Listeds. » Sur ce qu’elle réalise ce dimanche, Caresse d’Estruval s’annonce très difficile à battre dans les Listeds pour pouliches du printemps, comme le Prix d’Iéna et le Prix Sagan.

UNE BELLE HISTOIRE POUR BERNARD LE GENTIL

Propriétaire et éleveur de Caresse d’Estruval, Bernard Le Gentil a aussi élevé et fait courir sa mère, Ombre d’Estruval (Nikos). Cette famille lui permet de vivre de grandes émotions, également avec As d’Estruval?(Nickname), gagnant du Prix Triquerville (L). Bernard Le Gentil nous a déclaré : « La mère, Ombre d’Estruval, a été excellente puisqu’elle a notamment gagné le Prix Bournosienne. Mais ce qui est encore plus incroyable, c’est qu’elle produise aussi bien. Ses deux premiers produits sont très bons ! »

Caresse d’Estruval montre déjà beaucoup de qualité et a le profil pour bien vieillir. Bernard Le Gentil a ajouté : « Elle a montré aujourd’hui qu’elle pouvait très bien faire Auteuil. C’est une pouliche qui a de la qualité, mais elle a aussi un bon tempérament. On peut la mettre derrière ou devant. Elle est, comme disent les entraîneurs, pratique. Elle a sûrement de la classe. Elle est aussi plus précoce que son frère As d’Estruval mais c’est normal : il mesure 1,80m ! » Bernard Le Gentil nous a aussi donné des nouvelles d’As d’Estruval, absent depuis octobre 2014. « Il est au repos car il s’était donné un petit coup. Il profite de l’herbe du printemps à la maison. C’est bien car cela lui permet de finir sa croissance. Il devrait revenir à l’automne. »

BELLAVILLE A REVOIR A L’AUTOMNE

Pas toujours très académique dans ses sauts, Bellaville a réalisé une excellente performance pour conserver la deuxième place. Elle a assurément une bonne marge de progression, notamment si elle se détend encore un peu durant le parcours. David Windrif, son entraîneur, nous a déclaré : « La pouliche court très bien. Je ne sais pas encore si elle effectuera une autre compétition ce printemps. Elle n'est pas encore venue. C'est une bonne pouliche. Elle est déjà dressée sur le steeple. »

UNE FILLE D’OMBRE D’ESTRUVAL

Comme son nom l’indique, Caresse d’Estruval a été élevée par ses propriétaires, les époux Le Gentil. Sa mère, Ombre d’Estruval (Nikos), avait démontré sa classe en remportant les Prix Bournosienne (Gr3), Wild Monarch et de Chambly (Ls). Elle avait aussi terminé deuxième des Prix Ferdinand Dufaure (Gr1) et des Drags (Gr2). Caresse d’Estruval est son deuxième produit après As d’Estruval. "As" a gagné le Prix Triquerville (L) 2014. « Après "As", elle a donné Caresse et elle a actuellement un foal par Saint des Saints, nous a appris Bernard Le Gentil. Elle a été vide entre les deux. Elle a été saillie il y a une vingtaine de jours par Poliglote. Jeune, "Caresse" a toujours été très gentille et n’a posé aucun problème à l’élevage. »

Deuxième mère d’As d’Estruval, Grotte d’Estruval (Zayyani), a gagné une seule course, un steeple à Auteuil. Au haras, outre Ombre d’Estruval, elle a produit Talent d’Estruval (Nononito), troisième du Prix Ferdinand Dufaure (Gr1).