Jean-christophe giletta : « proposer un divertissement utile »

Autres informations / 01.04.2015

Jean-christophe giletta : « proposer un divertissement utile »

Jean-Christophe Giletta, directeur adjoint de France Galop en charge de la communication, du marketing et du développement, explique comment le dispositif des Dimanches au Galop permet de faire le lien entre sport de haut niveau et grand public.

Jour de Galop. – COMMENT PARVIENT-ON A FAIRE LE LIEN ENTRE DES ANIMATIONS DESTINEES A UN LARGE PUBLIC ET DES COURSES DE TOP-NIVEAU ?

JEAN-CHRISTOPHE GILETTA. – Chaque année, nous nous efforçons de faire apprécier notre sport à la fois aux amateurs de courses mais aussi aux néophytes et aux familles qui se rendent la première fois sur l’hippodrome par le biais d’animations ludiques autour de la thématique des courses. C’est déjà le cas avec notre Espace Easy Racing, un lieu ouvert et convivial déployé depuis deux ans où des coaches partagent leur expertise courses, et du pari avec le public. Cette année, cet espace proposera un contenu encore plus riche puisqu’il abordera la tactique de course mais aussi les acteurs des courses avec des informations sur les jockeys et les chevaux.

Autre nouveauté cette année, nous avons également imaginé un “parcours” très ludique qui permet de découvrir l’hippodrome et de comprendre notre sport tout en s’amusant grâce à une grande chasse au trésor. Équipées d’un carnet de route, les familles devront trouver les réponses aux énigmes en allant à la découverte des endroits clés des hippodromes de Longchamp et d’Auteuil.

Bien sûr, d’autres animations sur le thème des courses sont également proposées comme les courses de poneys, le simulateur de courses ou encore les animations Galop Kids. Notre objectif est de proposer un après-midi de “divertissement utile” où l’on repart de l’hippodrome avec une plus grande connaissance sur les courses et de ses acteurs

LES DIMANCHES AU GALOP, CE SONT CINQ DATES DANS L'ANNEE. COMMENT CONVAINCRE LE PUBLIC DE REVENIR POUR LES AUTRES RENDEZ-VOUS DU GALOP ?

Avant de le convaincre de revenir sur un hippodrome il faut déjà le convaincre de venir. C’est la raison pour laquelle nous mettons en œuvre, à l’occasion des certaines journées et notamment tous les Grands Prix, un dispositif d’animations et de théâtralisation des courses.

En 2015, ce sont ainsi plus de quarante journées au cours desquelles nous proposerons un dispositif particulier. Ce sera notamment le cas ce dimanche à Saint-Cloud, avec une chasse aux œufs géante. L’an dernier, l’enquête de satisfaction menée auprès du public présent à l’occasion des Dimanches au Galop a révélé que 97 % des personnes interrogées étaient satisfaites ou très satisfaites de leur journée et avaient la volonté de revenir assister à un Grand Prix en 2015.

Cela démontre que le programme et les spectacles proposés à l’occasion des Dimanches au Galop ont été appréciés par le plus grand nombre.

Nous profitons également de ces journées pour faire la promotion des autres grandes journées. Nous savons que la reconquête du public est un travail de longue haleine, mais toutes les équipes travaillent dans cet objectif.