La patronne, c’est ervedya !

Autres informations / 02.04.2015

La patronne, c’est ervedya !

Le Prix Imprudence (Gr3) a livré un verdict limpide, confirmant la hiérarchie provisoire établie l’an dernier. Ervedya (Siyouni) s’est imposée en patronne, un statut qu’elle avait acquis à 2ans en remportant le Prix de Cabourg (Gr3), puis en terminant troisième, mais première femelle, dans le Darley Prix Morny (Gr1), et enfin deuxième, mais première française, du Total Prix Marcel Boussac (Gr1).

Christophe Soumillon l’a montée en confiance, d’abord cachée dans le peloton et galopant en pleine piste. Puis, quand l’espagnole Vamos Espana (Siyouni) a pench&