Le maître, c’est andré fabre

Autres informations / 12.04.2015

Le maître, c’est andré fabre

Le fil conducteur de ce dimanche semi-classique dans notre temple des courses sonne comme une évidence. André Fabre, qui entre dans sa 70e année, est plus que jamais le maître-entraîneur en France. Il avait cinq partants, il a remporté quatre courses : les deux préparatoires aux "Poules", la seule "B" du jour et un des deux maidens F.

Même quand il tente un pari que certains pourraient juger saugrenu, le succès est au rendez-vous. Son choix le plus original, c’est celui d’avoir appelé Vincent Cheminaud pour piloter Mexican Gold (Medaglia d’Oro) dans le Prix de la Grotte (Gr3).

Un jockey d’obstacle, qui n’a pas encore perdu sa décharge en plat – laquelle n’entrait d’ailleurs pas en compte dans le choix de le faire monter, puisque les décharges ne sont pas prises en considération dans les Groupes –, qui n’a jamais été lauréat à Longchamp, n’a jamais monté pour lui et encore moins monté dans une course de Groupe... Un pied de nez de l’entraîneur, qui aime à taquiner ses confrères ? Sa volonté de prouver qu’il s’agit avant tout de courses de chevaux ? L’envie de récompenser un talent naissant, celui du jeune Cheminaud, en l’intronisant sur le plus grand hippodrome de France, comme un matador confirmé choisirait de donner l’accolade à un novillero à la Maestranza ? Le pari – osé comme tout pari qui se respecte – s’est révélé payant, puisque Vincent Cheminaud a montré à la fois du sang froid et du brio, en se faufilant à la corde pour prendre tout à la fin une demi-longueur à l’animatrice, Penorka (Orpen), effectuant un slalom qui n’était pas sans rappeler celui de Christophe Soumillon avec Zarkava dans le "Marcel Boussac" 2007.

En dominant celle qui incarnait une ligne générationnelle très solide, Vedouma (Dalakhani), troisième et qui va quitter la filière du mile pour aller sur les 1.850m du "Vanteaux", Mexican Gold s’installe en tête des pouliches de 3ans. La Poule d’Essai est à ses pieds.

Chez les mâles, dans le Prix de Fontainebleau (Gr3), André Fabre a également frappé fort. Territories (Invincible Spirit) avait montré de la qualité à 2ans, mais il avait tout de même été battu trois fois en quatre sorties en 2014. De là à l’imaginer en leader de sa génération à la mi-avril 2015... L’accélération fulgurante du poulain de Godolphin dans une course où il a pu exprimer sa classe grâce au rythme imprimé par Karar?(Invincible Spirit), ne laisse pas place au doute. Ne cherchez pas plus loin le favori de l’Abu Dhabi Poule d’Essai des Poulains (Gr1). C’est lui.