Le pari réussi de goudevivre

Autres informations / 15.04.2015

Le pari réussi de goudevivre

Goudevivre (Gentlewave) avait débuté le 10 avril sur les haies de Lyon-Parilly. Elle avait été arrêtée et son entourage a décidé de la courir "rapproché", dans le Prix Nivolet, ce 15 avril. Une décision audacieuse, couronnée de succès, puisque la pouliche de Guy Pariente s’est imposée courageusement. Toujours en troisième position derrière Burger (Muhtathir) et Vallée du Nil (Kingsalsa), qui emmenaient la course à un rythme très sélectif, Goudevivre paraissait dominée pour la victoire entre les deux dernières haies. À ce moment du parcours, Jacques Ricou et Burger revenaient prendre la tête à Vallée du Nil, après avoir soufflé dans le tournant final.

La protégée de François Nicolle a même fait illusion, mais elle n’a rien pu faire dans les cinquante derniers mètres. Goudevivre est venu la toiser à la fin. « À Lyon, nous partions dans l’idée de bien courir, mais elle a fait tout le contraire, nous a dit son mentor, Yannick Fouin. Je pense que son jockey s’est endormi car elle a raté les trois premières haies. Or, dans les courses de 3ans, lorsque cela se passe de cette manière, le résultat n'est pas bon. Nous avons été "partant probable" pour cette course et je pensais que nous ne devions peut-être pas recourir. Mais le propriétaire de Goudevivre est un challenger et il m’a demandé d’essayer. C’était un pari et elle m’a surpris aujourd’hui. » Grande pouliche pas encore venue, Burger devrait progresser avec le temps. Aujourd’hui, elle s’est montrée trop allante.

UNE MERE MULTIPLE LAUREATE

Élevée par son propriétaire, Goudevivre est la fille de Goudeluxe (Trempolino), six fois lauréate sur les obstacles sous l’entraînement de Philippe Peltier, aussi bien en steeple que sur les haies.

Goudeluxe est, pour le moment, le seul produit répertorié de Goudeluxe.