Les ministeres du budget et de l’agriculture souhaitent l’intensification des plans d’economies

Autres informations / 31.03.2015

Les ministeres du budget et de l’agriculture souhaitent l’intensification des plans d’economies

Le président de France Galop, Bertrand Bélinguier, a réuni le Comité, lundi 30 mars 2015. Il a ouvert la réunion en rendant hommage à messieurs Goléo, Bachelier, Poirier et Thibault, récemment disparus. Il a ensuite informé les membres du Comité de la parution récente du décret relatif aux sociétés de courses de chevaux et au pari mutuel, et de la tenue consécutive d’un Comité spécial le 11 mai prochain, destiné à la mise en conformité des statuts de France Galop avec ce décret.

MAISONS-LAFFITTE, SAINT-CLOUD ET BRUXELLES

Le président a apporté des informations sur les sujets suivants :

- Il a confirmé l’absolue opposition de France Galop au projet de construction de logements sociaux sur le site de Saint-Cloud. Il a présenté un courrier du président de l'Agence foncière et fechnique de la région parisienne (A.F.T.R.P.), ce dernier précisant n’avoir pris aucun contact avec France Galop quant à ce projet.

- En ce qui concerne Maisons-Laffitte, il a indiqué qu’à l’issue d’une réunion avec les entraîneurs du site, un ajustement des surfaces à l’effectif des chevaux entraînés sera prochainement proposé.

- Au niveau du P.M.H., il a expliqué le fait que les instances représentatives poursuivent leur étude du dossier.

- Enfin à Bruxelles, avec le président du trot, il a rencontré plusieurs parlementaires et membres de la Commission européenne pour aborder divers sujets et notamment celui de la T.V.A.: LES RECOMMANDATIONS DES MINISTERES DU BUDGET ET DE L’AGRICULTURE

Il a informé les membres du Comité de la réception d’un courrier des ministères du Budget et de l’Agriculture, recommandant aux sociétés-mères d’intensifier le plan d’économies entrepris pour répondre à la situation économique dégradée que rencontre actuellement l’Institution des courses. Il a rappelé l’action lancée par le groupe de travail Marketing commun des courses, qui a fait l’objet d’une présentation aux deux Comités des sociétés-mères, réunis ensemble le 11 février dernier. L’organisation et les moyens des actions à mettre en œuvre pour relancer l’attractivité des courses et des paris hippiques est actuellement en cours d’étude au niveau des Conseils d’administration.

Il a enfin salué les succès français au plus haut niveau, tant à Cheltenham qu’à Meydan, qui mettent en avant, dans la concurrence mondiale extrêmement vive où le galop français est exposé, la qualité de notre élevage, de nos entraîneurs et de nos jockeys.

LE SOUTIEN AU CHIFFRE D’AFFAIRES DU PMU EN POURSUIVANT LA DENSIFICATION

Le président directeur général du PMU, accompagné du directeur général délégué, a ensuite tracé le tableau de l’activité du Gie en 2014 et au premier trimestre 2015, indiquant que le budget 2015 est actuellement respecté. Il a ensuite présenté quelques éléments pour répondre aux principales interrogations sur le PMU :

- confirmation du soutien du chiffre d’affaires par la poursuite de la densification,

- apport renouvelé par les courses étrangères,

- moyenne de partants en léger retrait en 2015 par rapport à 2014,

- contribution d’Equidia Life au service de la filière,

- forte concurrence de la Française des Jeux.

Il a enfin tracé les grandes lignes du projet PMU 2020 et rappelé la contribution du PMU aux efforts stratégiques de la filière : Ars, cession de Geny, projet P.M.H., marketing commun des courses.

LES MODIFICATIONS DU CODE DES COURSES APPROUVEES

En première partie de séance, une objection de forme ayant été soulevée, les décisions adoptées le 22 décembre dernier ont été, par précaution, remises au vote et approuvées à nouveau à l’exception d’une modification du Code qui fera l’objet d’un nouvel examen ultérieur (article 198 § II : principes généraux du contrôle antidopage).

En seconde partie de réunion, le Comité a approuvé le procès-verbal de la réunion du Comité du 22 décembre 2014. Ont été approuvées diverses modifications du Code relatives notamment aux conditions techniques des courses :

- qualification des chevaux selon les catégories de courses,

- qualification dans les handicaps,

- catégories concernées pour les remises de poids,

- harmonisation des dépassements de poids,

- conditions de port des œillères.

Enfin une disposition de l’accord international de l’International Federation of Arabian Horse Racing a été adoptée. La cession d’un établissement d’entraînement à Maisons-Laffitte a été approuvée à l’unanimité.