Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Let’s go donki fait un numéro

Autres informations / 13.04.2015

Let’s go donki fait un numéro

Let’s Go Donki (King Kamehameha) s’est imposée très facilement dans l'Oka Sho (Gr1), ce dimanche à Hanshin. Elle créé une petite surprise, une telle démonstration n’étant pas attendue de sa part. Mais, depuis 2ans, Let’s Go Donki fait partie des valeurs sûres de sa génération. Toujours là, elle méritait de s’imposer dans une telle épreuve.

Toujours aux avant-postes dans une course pas forcément très rythmée, elle a placé une accélération décisive à l’entrée de la ligne droite, laissant ses adversaires sur place. Elle a filé au poteau en nette gagnante, s’imposant par quatre longueurs. À l’extérieur, Culminar (Deep Impact) a fini vite pour prendre la deuxième place. Christophe Lemaire, en selle sur Contessa Thule (Deep Impact), est bon troisième.

La déception est venue de Rouge Buck (Manhattan Café), qui n’a jamais fait illusion et a conclu à la neuvième place. Elle évoluait pour la première fois sur une distance aussi courte et sera à revoir dans le Yushun Himba (Gr1), sur 2.400m. C’est une nouvelle déception pour ses nombreux propriétaires de l’écurie de groupe U. Carrot Farm, après les échecs à Meydan d’Epiphaneia (Symboli Kris S) et de Harp Star (Deep Impact).

Les pouliches très en vue ont dans l’ensemble déçu : Kokorono Ai (Stay Gold) est dixième, Andriette (Deep Impact) et Cat Coin (Stay Gold) sont sixième et septième. L’invaincue Queens Ring (Manhattan Café) a connu sa première défaite en concluant à la quatrième place. Vue à l’extérieur à mi-peloton, la partenaire de Mirco Demuro a tracé une bonne fin de course après un parcours difficile.

Cet Oka Sho s’est par ailleurs disputé sur une piste assouplie, ce qui a pu déranger certaines concurrentes. Cependant, Let’s Go Donki n’a certainement pas volé son succès. À 2ans, elle s’est classée deuxième des Hanshin Juvenile Fillies (Gr1), l’équivalent japonais du Qatar Prix Marcel Boussac (Gr1). Elle n’était battue que par Shonan Adela (Deep Impact), absente ce printemps pour cause de blessure. Gagnante de son maiden en débutant, elle n’a ensuite évolué qu’au niveau Groupe, ne concluant jamais plus loin que troisième.