Mojo risin s’impose dans un canter et affirme ses ambitions classiques

Autres informations / 03.04.2015

Mojo risin s’impose dans un canter et affirme ses ambitions classiques

Favorite de l’épreuve, Mojo Risin (Lope de Vega) s’est imposée très facilement dans le Prix du Quartier de Bagatelle (D). Lors de ses débuts fin décembre, à Pau, la pouliche avait fait un «truc». Sur les 1.950m de la P.S.F., celle qui était alors entraînée par Éric Dell’Ova avait déposé la concurrence dans les cent cinquante derniers mètres. À la suite de cette victoire, Mlle Charley Lauffer a cédé une partie de sa jument à Gérard Augustin Normand et à Élisabeth Vidal.

Vendredi à Toulouse, Mojo Risin courait pour la première fois sur le gazon et sur la distance de 2.100m. Elle a rapidement été placée dans le sillage des animatrices. La pensionnaire de Jean-Claude Rouget a progressé pour se retrouver à la hauteur des premières dans le tournant final. Lorsqu’elle a prononcé son effort à mi-ligne droite, aucune autre concurrente n’était en mesure de venir l’attaquer. Elle s’impose dans un canter sans que son jockey ait besoin d’utiliser sa cravache.

Jean-Claude Rouget a déclaré au micro d’Equidia : « Elle avait déjà fait impression en débutant. Elle avait fait un truc pas ordinaire, ce qui nous avait donné l’idée de l’acheter. Depuis, elle a bien pris physiquement. Elle a pris 25 kilos. La jument est beaucoup mieux. Aujourd’hui, elle s’est imposée dans un canter. Je crois qu’elle peut aller à un très haut niveau. »

Au sujet des engagements classiques de la jument, l’entraîneur précise : « Il fallait la revoir sur du gazon et sur une vraie course. Elle va sûrement courir le prix Caravelle ici [Listed, le 25 avril, ndlr]. Selon son comportement ce jour-là, nous déciderons si elle va à Chantilly ou pas. Elle devrait tenir 2.000 ou 2.100m sans problème. Sa mère est par Galileo. Il n’y a pas de souci. »

Dans le sillage de la future lauréate, Tristane (Teofilo) a bien terminé, sans jamais mettre en doute la supériorité de Mojo Risin. Elle se classe bonne deuxième. La sœur de Kendargent, Pax Americana (American Post), a fait illusion pour la deuxième place, mais elle n’a pu résister au retour de Tristane.

UNE PETITE-FILLE DE PALDOUNA

Venetian Rhapsody (Galileo), la mère de Mojo Risin, a gagné une course lors de ses débuts sur la P.S.F. de Deauville. Mojo Risin est son premier produit en piste. Paldouna (Kaldoun), sa deuxième mère, s’est placée deuxième des Prix de la Cochère et Cérès (Ls). Il s’agit de la famille de l’étalon Kendargent (Kendor), également représentée par Pax Americana, la troisième de l’épreuve.