Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Mostaneer peut rêver au jockey club

Autres informations / 18.04.2015

Mostaneer peut rêver au jockey club

MAISONS-LAFFITTE, VENDREDI

PRIX DE SURESNES (L).

MOSTANEER PEUT RÊVER AU JOCKEY CLUB

Pour sa rentrée, Mostaneer (Dutch Art) a fait preuve de courage pour venir prendre un petit avantage au poteau à Kahouanne (Cockney Rebel). Kahouanne a mené l'épreuve à un train modéré, et le peloton l'a suivi en file indienne. Mostaneer suivait en troisième position.

Thierry Thulliez l'a progressivement décalé du sillage d'Eternal (New Approach), et s'est appuyé contre le rail des tribunes. Il a ensuite veillé à ne pas se faire surprendre par le démarrage de Kahouanne, et sur une pointe, il l'a finalement dominé.

Poulain encore tout neuf, Mostaneer n'a couru que trois fois à 2ans, pour deux succès. Son entraîneur Nicolas Clément nous a dit : " C'est un poulain encore perfectible. Comme mes autres pensionnaires, il avait besoin de courir. Il lui faut certainement plus de rythme, car il était un peu allant en début de parcours. Il a d'ailleurs besoin d'apprendre à se canaliser, et nous aurons donc quelques réglages à effectuer le matin. J'ai beaucoup aimé sa fin de course, le fait qu'il se montre courageux et très accrocheur. Nous allons voir comment il récupère et je vais en discuter avec son propriétaire, mais une participation au Prix du Jockey Club est possible. " Mostaneer appartient à Muteb Bin Abdullah, le fils du roi d'Arabie saoudite. Sa casaque était par le passé défendue par  des  chevaux  comme  Kreem  (Hurricane  Run)  ou Yamam (Elusive City).

Avec l'avantage d'avoir déjà couru cette année, Kahouanne a bien failli aller au bout, surtout que la tactique de la course en tête avec ce scénario d'épreuve était la bonne. Pour sa deuxième sortie sous l'entraînement d'Alessandro Botti, et son premier essai sur une distance aussi longue, le poulain passe tout près du succès.

Enfin, Almanaar (Dubawi) court mieux que lors de sa rentrée, sur 2.000m. Après avoir galopé en dernière position, il a mis un peu de temps à réagir quand la course s'est lancée, mais il a bien fini, en pleine piste, pour prendre la troisième place. Almanaar avait débuté dans le Prix du Crèvecœur (F), remporté par Monasteer. Compliqué en début de carrière, il semble prendre son métier du bon côté.

Le frère de More than Sotka

Acheté 205.000 € aux ventes Arqana d'août 2013, Mostaneer est un propre frère de More than Sotka, gagnant du Prix des Jouvenceaux et des Jouvencelles (L). Leur mère, King's Doll (King's Best), n'a jamais couru, mais a aussi produit le bon cheval d'obstacle Lough Kent (Barathea). Il s'agit d'une fille de Party Doll (Be My Guest), gagnante du Prix La Camargo et de la Vallée d'Auge et du Critérium du Béquet (Ls). Party Doll a aussi donné Titus Livius (Machiavellian), lauréat du Critérium des 2ans et du Prix du Gros Chêne (Grs2), et Party Zane (Zafonic), la deuxième mère de Zagora K (Green Tune).