Net et sans bavure pour alcoy

Autres informations / 10.04.2015

Net et sans bavure pour alcoy

Malgré son numéro 12 dans les stalles, Alcoy (Aussie Rules) est parvenu à s’imposer dans le Prix des Goélands (G), réservé aux inédits de 3ans. Alcoy a pu prendre un bon dos, celui de Tagounite (Soldier of Fortune), qu’il a suivie jusqu’à deux cents mètres du poteau. Une fois décalé, il a bien accéléré pour dominer nettement la pouliche de l’Écurie Pandora Racing. L’autre bonne note de la course est à mettre au crédit de Viyana (Azamour). Après avoir galopé en queue de peloton, la représentante de Son Altesse l’Aga Khan a terminé dans une action très plaisante pour prendre la quatrième place. Au micro d’Equidia, Jean-Claude Rouget a expliqué : « Alcoy et Viyana avaient des numéros tout à l’extérieur. Les deux font une bonne ligne droite. Mon troisième pensionnaire, Antognini, est plus vert. La pouliche devrait gagner sa course le prochain coup. Elle a eu de très belles foulées pour finir ; j’aime bien cela. Nous n’espérions rien avant de venir ici : le matin, on les travaille sur la main pour ne pas leur faire de mal. Il faut voir en course. On a vu ! »

LE FRERE DE BOCAIUVA

Alcoy est passé deux fois sur le ring d’Arqana. Yearling, il était présenté par le haras d’Etreham et avait été acheté par Fabrice Chappet, la veille des débuts victorieux de sa sœur Bocaiuva (Teofilo), qu’il entraînait. L’année suivante, Bocaiuva a participé au Prix de Diane Longines (Gr1), a remporté le Prix Charles Laffitte (L) et s’est classée deuxième du Prix de Flore (Gr3). Elle évolue désormais aux États-Unis. Alcoy a ensuite été préparé pour le breeze-up Arqana par Willie Browne (Mockleshill), et Jean-Claude Rouget l’a acheté à Saint-Cloud pour 50.000 €. Lui aussi connaît bien sa famille puisqu’il entraînait une autre de ses sœurs, Blast Echo (Falco), placée du Prix Volterra (L). La mère du poulain, Breath of Love (Mutakddim), a remporté le Premio Chiusura (Gr3). Sa deuxième mère est double gagnante de Gr3 en France.