Nevertalk in paris gagne en poulain d’avenir

Autres informations / 11.04.2015

Nevertalk in paris gagne en poulain d’avenir

Course à condition pour poulains et pouliches de 3ans, le Prix Francis de Luze (G) se court sur 2.400m. Cette édition a réuni quatre poulains et une pouliche. À noter que haut Bages (Archange d’Or) a été déclaré non-partant. S’élançant mal de sa boîte de départ, le futur lauréat Nevertalk in Paris (Azamour) est venu bousculer Proud Boy (American Post). Le rythme de la course a été régulier, Nevertalk in Paris prenant l’avant-dernière position, Proud Boy fermant la marche. Le pensionnaire de Jean-Claude Rouget et celui de Bruno de Montzey ont placé une forte accélération dans le dernier tournant, remontant le peloton. Puis Nevertalk in Paris a pris l’avantage, remportant l’épreuve d’une longueur et demie. Deuxième, Proud Boy court bien, ayant perdu plusieurs longueurs en début de parcours. Realgar (Muhaymin), qui a mené toute la course, a conservé la troisième place.

UN POULAIN EN PROGRES

L’entraîneur palois s’est confié à nos confrères d’Equidia : « C’était un poulain immature l’année dernière et la distance était trop courte pour ses aptitudes. Il a été rallongé aujourd’hui et le sera encore certainement dans le futur. C’est un poulain très tardif qui a besoin de temps, de distance et qui va encore progresser. Mais j’ai bien aimé quand il a allongé ses foulées dans les cent derniers mètres. Il ira certainement sur une course F la prochaine fois et, suivant sa performance dans cette course, on pourra penser à des courses comme le derby du Languedoc (L), ou pour l’été à Deauville. Rien n’est encore bien défini, mais maintenant on sait qu’il "en a sous la pédale". »

LE FRERE DE LESSTALK IN PARIS

La mère de Nevertalk in Paris, Top Toss (Linamix), est gagnante du Prix d’Aumale (Gr3) à 2ans et du Prix de Psyché (Gr3) l’année suivante. Top Toss est connu pour être la mère de la regrettée Lesstalk in Paris?(Cape Cross). Cette dernière a terminé deuxième du Total Prix Marcel Boussac (Gr1) derrière Indonésienne (Muhtathir), après n’avoir pas eu un parcours idéal.

L’année suivante, celle qui fut la pensionnaire de JeanClaude Rouget a gagné le Prix de la Grotte (Gr3) (battant à cette occasion Indonésienne [3e]). Top Toss est aussi la mère de Dastarhon (Dansili). Ce dernier a gagné sa course à l’âge de 2ans. À 3ans, il a pris la deuxième place de la Poule d’Essai des Poulains (Gr1), s’intercalant entre Style Vendôme (Anabaa) (1er) et le très bon finisseur Intello (Galileo) (3e).

Top Toss est le meilleur produit de sa mère, Tossup (Gone West). Cette dernière était sortie lauréate des 1.000 Guineas Trial Stakes (L, à l’époque) à Leopardstown.

Le dernier produit enregistré de la fille de Linamix a été vendu aux ventes Arqana du mois d’août dernier. Il a été présenté et vendu par le haras de la Louvière et a été acheté par Richard O’Gorman, pour la somme de 190.000 euros.

Ce produit est un mâle par Lawman et a été exporté en Angleterre.