Noble raven de bout en bout

Autres informations / 09.04.2015

Noble raven de bout en bout

Six sur sept compétiteurs effectuaient leur rentrée à l’occasion de ce Prix du Palais de la Découverte (D), une épreuve pour 4ans sur 2.400m. Noble Raven (Raven’s Pass) était la seule à s’être déjà produite cette année. Cela a sans doute été déterminant puisqu’elle s’est imposée. La future lauréate est bien sortie de sa stalle et a pris d’emblée les commandes de la course, menant à un train régulier. La représentante d’Anne-Marie Poirier s’est révélée un peu froide dans le final, mais courageuse pour contenir la pression de Sanaija (Pivotal), deuxième à une longueur. Un peu tendue au rond de présentation, cette dernière s’est néanmoins montrée décontractée durant l’épreuve et a développé une très belle action pour finir en progression.

NOBLE RAVEN EN QUETE DE CARACTERE NOIR

Lors de sa rentrée dans le Prix de Villers-Cotterêt (B), Noble Raven s’était montrée un peu tendue dans une épreuve dominée par des concurrents affûtés – le lauréat était Zack Hope (Araafa) – pour se classer quatrième. Touchée par le récent décès de son mari, Yann, Anne-Marie Poirier était particulièrement ravie de ce succès. Elle nous a expliqué :

« J’ai préféré courir cette course plutôt que le Prix Right Royal (L) dans lequel elle était engagée. Pour ce début de saison, j’ai souhaité en effet lui trouver une tâche plus facile. Elle m’avait pleinement satisfaite lors de sa rentrée dans une course B. L’objectif de cette année pour ma pouliche est de décrocher du black type. Elle devrait plutôt être dirigée vers des Listeds à l’automne, quand elle aura son terrain.»

LA SOUCHE ALLEMANDE DE NATIELLO

Mère de Noble Raven, Noble Ginger (Generous) a remporté une course B à l’occasion de sa deuxième sortie avant de devenir black type dans le Prix Right Royal (Gr3). Dans cette famille allemande, on peut mettre en exergue la mère de Noble Ginger, Nataliana, troisième d’un Gr3 outre-Rhin. Au haras, cette fille de Surumu a notamment produit Nobileo (Galileo), deuxième du Svenskt Derby (L) qui se dispute sur le dirt en Suède. La pièce maîtresse de cette famille est Natiello (Sicyos), qui a décroché le premier accessit du Derby allemand (Gr1), dans lequel il précédait Platini (Surumu), quatrième.