Nouma jelois en démonstration

Autres informations / 07.04.2015

Nouma jelois en démonstration

Favorite du Prix Hyères III, Nouma Jelois (Hannouma) a écrasé l’opposition qui lui était proposée. La pensionnaire de Yannick Fouin venait de finir troisième, tout près, pour sa réapparition. Cette course de rentrée sur le steeple d’Enghien lui avait fait le plus grand bien. Superbe d’état au rond de présentation, elle a confirmé en piste. D’abord placée en position d’attente au centre du peloton, alors que Riquet Enfin (Brave Mansonnien) emmenait le peloton, Nouma Jelois

s’est rapprochée progressivement. La jument s’est calée en quatrième position au dernier passage en face. Elle est arrivée à la hauteur de Santa Senam (Saint des Saints) entre les deux dernières haies, avant de déposer sa rivale sur le plat, s’envolant pour finir. Huit longueurs ont sanctionné sa supériorité. Douée sur les haies, discipline dans laquelle elle s’est classée deuxième du Prix Général de Saint-Didier (Gr3), Nouma Jelois est aussi très efficace sur les gros obstacles.

Son entraîneur, Yannick Fouin, nous a expliqué : « La "ligne" de sa dernière course a répété puisque Blue Tara (Kayf Tara) a bien couru dans le Quinté. Dernièrement, elle avait été battue de peu, manquant d’un petit quelque chose. Je suis content car, depuis le début de sa carrière, nous l’avons toujours fait monter un peu loin pour la préserver. Kévin [Nabet, son jockey, ndlr] nous avait dit que nous ne l’écoutions pas ; aujourd’hui, nous l'avons fait monter un peu plus offensif et elle a super bien sauté. Durant tout le parcours,

elle a été comme dans du beurre. Elle a un cœur énorme et je ne veux pas la courir contre les bons à Auteuil. Nous n’avons pas encore décidé ce qu'elle courra ensuite. Il y a le Prix Hopper (L), mais il se court à huit jours et elle devra affronter mon autre pensionnaire, Polikaline (Martaline). Jusqu’à présent, nous avons évité de les confronter. » Yannick Fouin est en effet bien armé en vue du Grand Steeple des 4ans d’Enghien du printemps avec Polikaline et Nouma Jelois. Les deux ont en effet la pointure pour remporter le Prix Hopper.

RIQUET ENFIN, SEVEREMENT FAUTIF

Vainqueur sur les haies d’Auteuil, Riquet Enfin s’était correctement défendu en se classant quatrième du Prix Cambacérès (Gr1). On en attendait beaucoup pour ses premiers pas sur le steeple. Il a souvent cherché à pencher à droite sur les obstacles. Et il a fait une faute importante à l’open-ditch du tournant final. Cette faute l’a mis hors course et il a conclu dernier. Il faudra le revoir.

LE MEILLEUR ELEMENT DE SA FAMILLE

Nouma Jelois est le meilleur élément de sa famille. Sa mère, Estéphanie (Saint Estèphe), n’a couru qu’en plat, remportant une course sur ses quarante et une sorties.

Outre Nouma, elle a donné Katina Jelois (Solar One), vainqueur d’un "réclamer" sur les haies d’Enghien.