Plus de place au doute avec karaktar

Autres informations / 20.04.2015

Plus de place au doute avec karaktar

PLUS DE PLACE AU DOUTE AVEC KARAKTAR

LONGCHAMP, LUNDI PRIX NOAILLES (GR3). Karaktar (High Chaparral) a réalisé une véritable démonstration dans le Prix Noailles (Gr3). À trois cents mètres du poteau, le poulain de Son Altesse l'Aga Khan allait au-dessus du lot et Christophe Soumillon ne lui avait encore rien demandé.

En quelques foulées, il a laissé sur place ses poursuivants. Dans cette course sélective animée par Toruk (Arcano), on a vu la vérité : Karaktar a gagné comme un poulain pouvant avoir de grandes ambitions dans le prochain Prix du Jockey

Club (Gr1).

Pour  sa  rentrée,  il  avait déjà montré des moyens en s'imposant dans le Prix François Mathet (L). Cette victoire avait été acquise en terrain lourd, et face à une opposition moins relevée. Le poulain a vraiment franchi  un  cap  cette  année, même s'il avait déjà fait parler de lui à 2ans.

Alain de Royer Dupré a expliqué : " La course a été sélective, et c'est ce que nous souhaitions. Karaktar est un poulain sérieux, très souple dans sa façon de se déplacer, donc il ne fait pas d'efforts. Il a une longue accélération. Évidemment, nous sommes obligés de penser au "Jockey Club". Il y a deux options : soit le Prix Hocquart qui arrive dans deux semaines, le 10 mai, puis le" Jockey Club" ; soit le "Jockey Club" directement. J'aurais une préférence pour la deuxième solution. "

Georges Rimaud, directeur des Aga Khan Studs, a ajouté : " Il avait déjà bien gagné pour sa rentrée, et montre qu'il s'adapte aussi bien aux terrains souples qu'aux pistes plus rapides, aux parcours corde à gauche comme corde à droite. Il est assez maniable et c'est un atout dans les gros pelotons. Quant à son programme, c'est lui qui nous dira ce qu'il faut faire, et bien sûr, c'est Alain [de Royer Dupré, entraîneur du lauréat, ndlc] qui décidera ! "

"Jockey Club" toujours possible pour High Dynamite

High Dynamite (Kentucky Dynamite) a conservé la deuxième place. Il a galopé derrière Sarrasin (Monsun), qui suivait l'animateur. Cristian Demuro l'a décalé de son sillage au début de la ligne droite. Si Karaktar lui a été nettement supérieur dans l'accélération finale, le pensionnaire d'Antoine de Watrigant s'est montré courageux. Son entraîneur nous a dit : " Il court bien, mais j'ai quelques réglages à effectuer. Il a tiré pendant la course, alors que le train était sélectif et qu'il ne l'avait jamais fait, même quand les courses avançaient moins ; Peut-être avait-il une gêne dans la bouche... Il n'a pas pu prendre le bol d'air qui lui aurait permis de faire une meilleure ligne droite. Il n'aurait pas devancé Karaktar, qui était au-dessus, mais il aurait pu mieux accélérer. Avant la course, j'avais le "Jockey Club" en tête, et j'ai envie de rester sur le même programme. Il n'y a qu'un "Jockey Club" dans la vie d'un cheval, et jusqu'à Karaktar, nous n'avions pas vu de cheval vraiment impressionnant... Nous allons juger de la façon dont il évolue après cette course et nous prendrons notre décision. " High Dynamite avait été vendu par Philip Prévost-Baratte à la dernière breeze up d'Arqana, pour la somme de 45.000 euros.

Mal sorti de sa stalle, Best of Max (Kentucky Dynamite) s'est retrouvé en queue du peloton, à quelques longueurs de l'avant-dernier, sur un terrain où il était difficile de revenir. Il a ensuite dû produire son effort à l'extérieur et a bien conclu pour venir prendre la troisième place, offrant ainsi un joli tir groupé à son père, Kentucky Dynamite, désormais stationné au haras de Sorelis. Son entraîneur, Éric Libaud, nous a dit : " C'est un poulain encore immature, qui va progresser avec les courses et qui sera mieux sur plus long. "

La famille de Karasta

Karaktar est un fils de High Chaparral et de Karawana (King's Best). Cette dernière évoluait sous l'entraînement de John Oxx, pour lequel elle a remporté son maiden et un handicap. Mère de sept produits, elle a déjà donné Karatash (Halling), placé de Listed en Irlande. La troisième mère est Karliyka (Last Tycoon), deuxième du Prix de Saint-Cyr (L). Elle a produit Kasthari (Vettori), gagnant de Gr2, Kargali (Invincible Spirit), gagnant de Gr3, et Karasta (Lake Coniston), qui fut deuxième du Prix Marcel Boussac (Gr1).