Polikaline vs nouma jélois : un match au sein de l’écurie "fouin

Autres informations / 15.04.2015

Polikaline vs nouma jélois : un match au sein de l’écurie "fouin

Considéré comme le "Grand Steeple" des 4ans du printemps à Enghien, le Prix Hopper (L) a réuni un bon lot avec neuf partants, dont deux protégées de Yannick Fouin : Polikaline (Martaline) et Nouma Jélois (Hannouma). Sur le papier, la victoire devrait se jouer entre elles. Les deux pouliches sont en forme et ont démontré leur aptitude au steeple d’Enghien puisque chacune d’entre elles reste sur une victoire sur les gros obstacles du plateau de Soisy. Elles ont quasiment la même tactique, à savoir qu’elles attendent et qu’elles peuvent démarrer de loin, au dernier passage en face.

lles peuvent alors maintenir longtemps leur effort et écraser le peloton dans la ligne droite. En théorie, c’est Nouma Jélois la meilleure des deux pouliches, puisqu’elle s’est placée de Groupe sur les haies. Mais elle court à huit jours, contrairement à Polikaline qui n’a plus couru depuis le 31 mars. Donc l’avantage de la fraîcheur est du côté de la fille de Martaline. Les chances de Nouma Jélois et Polikaline sont donc à peu près similaires.

L’ARBITRE ISTI

Isti (Muhaymin) peut parfaitement départager le match entre Polikaline et Nouma Jélois. Lors de sa dernière sortie victorieuse, au cours de laquelle il découvrait le steeple, il

s’est imposé après avoir fait une faute en fin de parcours. Le pensionnaire de François Nicolle arrive avec de la fraîcheur et sera meilleur en bon terrain. Tous les feux sont donc au vert.

Dans le Prix Avranchin, Isti a dominé Djagble (Astarabad) et honneur au Roi (Turtle Bowl). Djagble a une marge de progression sur les gros obstacles et il dépend d’une écurie en forme. Honneur au Roi a déjà bien couru face aux meilleurs, sur les "balais". Il prend de l’expérience en steeple et cela peut payer.

Au fil des sorties, Poprock du Berlais (Martaline) se détend et elle peut lutter pour les places dans ce lot. Deuxième (loin) de Kotkikova (Martaline) dans le Prix Roger de Minvielle (L), Bathilde (Nickname) a sa chance pour surprendre. D’autant que son entourage a pris le soin de la faire courir en plat pour sa rentrée.