Queen’s jewel : l’efficacité avant la brillance

Autres informations / 14.04.2015

Queen’s jewel : l’efficacité avant la brillance

Limpide : le succès de Queen’s Jewel (Pivotal) dans le Prix Pénélope (Gr3) ne souffre d’aucune discussion. À une longueur de l’animatrice, Starsic (Sageburg), pendant la majorité du parcours, la représentante de Wertheimer & Frère l’a passée au début de la ligne droite. Elle a ensuite mis du temps à accélérer franchement, et ne l’a fait qu’à cent cinquante mètres du but. Elle s’est alors détachée dans une belle attitude, en pouliche très sérieuse, faute d’être vraiment démonstrative.

Son entraîneur, Freddy Head, a expliqué : « J’avais un peu peur du terrain car lors de ses débuts, la piste était beaucoup plus souple. C’est sûrement pour cette raison qu’elle a mis du temps à trouver son action. Mais j’ai beaucoup aimé sa fin de course. Elle est encore toute neuve, et oui, il s’agit d’une très bonne pouliche. L’objectif est d’arriver au Prix de Diane Longines (Gr1), mais il faut savoir si elle en a le potentiel. Il y a deux façons d’y parvenir : par le Prix Cléopâtre (Gr3, le 13 mai à Saint-Cloud), ou par le Pour Moi Coolmore Prix Saint-Alary (Gr1, le 24 mai). »

SPRING LEAF FINIT VITE

Queen’s Jewel est désormais invaincue en deux sorties, et ses limites sont difficiles à situer. Spring Leaf (Footstepsinthesand) est venue prendre la deuxième place au prix d’une jolie accélération, après avoir galopé en dernière position. Elle restait sur un succès dans une course B disputée sur la P.S.F. de Chantilly. Une épreuve avec trois partants seulement, sans train, dont les enseignements étaient limités, mais la représentante du haras de la Pérelle y avait montré sa faculté d’accélération. Son entraîneur, Stéphane Wattel, nous a confié : « Elle s’est un peu énervée dans les boîtes et il va falloir régler ce problème. Elle se comporte très bien aujourd’hui. Elle a hérité de son père un vrai changement de vitesse. À cette période de l’année, la hiérarchie n’est pas encore bien établie, et des pouliches comme la mienne peuvent créer des petites surprises. Elle n’est pas engagée dans le Prix de Diane... Elle devrait aller sur le Prix Cléopâtre, puis nous aviserons. »

Princess Charm (Rip van Winkle), gagnante du Prix Rose de Mai (L), a confirmé en prenant la troisième place. Elle aussi a patienté à l’arrière-garde avant de bien terminer.

LA FILLE D’UNE CHAMPIONNE ARGENTINE

Queen’s Jewel est le troisième produit de sa championne de mère, Safari Queen (Lode), qui avait été achetée à Keeneland pleine d’Elusive Quality. Le deuxième produit se nomme Royalmania?(Elusive Quality), gagnante l’an dernier du Prix Finlande (L).

Safari Queen, la meilleure pouliche de sa génération en Argentine, a aussi gagné aux États-Unis et a une propre sœur, Safari Lady, placée de Gr3 en Argentine. Père de Safari Queen, Lode, un fils de Mr Prospector, n’a pas réussi à gagner de Stakes. Il appartient à la même souche qu’Encosta de Lago et fait partie des étalons de tête en Argentine. Il a également produit Lazy Lode, double lauréat du Hollywood Turf Cup (Gr1), Lord Jim, champion 2ans en Argentine, Special Lady, meilleure 3ans au Brésil...

 

PRIX PÉNÉLOPE

Gr3 Plat Femelles 80.000€?2.100m Pour pouliches de 3 ans. Poids : 57 k.

1re QUEEN'S JEWEL (57) F3

Pivotal & Safari Queen Pr/Wertheimer et Frère El/Wertheimer & Frere Ent/F. Head J/M. Guyon

2e SPRING LEAF (57) F3

Footstepsinthesand & Spring Wave Pr/Haras de La Perelle

El/Haras de la Perelle

Ent/S. Wattel J/T. Bachelot

3e PRINCESS ChARM (57) F3

Rip Van Winkle & Gold Charm

Pr/G. Tocze El/Malcolm Parrish

Ent/C. & Y. Lerner J/A. Hamelin

Arqana, Deauville, décembre 2012, foal, 15.000 €, Cadran (Racheté)

Arqana, Deauville, octobre 2013, yearling, 8.000 €, Cadran à Société d’Entraînement Carlos et Yann Lerner

Autre(s) partant(s) dans l'ordre d'arrivée : Balsamine, Baltic Comtesse, Starsic.

Tous couru (6).

(Turf) Bon. 2'18''19. Ecarts : 1 3/4 1 1/2 CTETE.

 

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 1’13’’33

De 1.000m à 600m : 29’’67

De 600m à 400m : 11’’86

De 400m à 200m : 11’’51

De 200m à l’arrivée : 11’’82

Temps total : 2’18’’19