As des flandres rallongé avec succès

Autres informations / 31.05.2015

As des flandres rallongé avec succès

Pour la

première fois de sa carrière, As des Flandres (King’s Best) courait sur une

distance supérieure à 2.500m, et cela lui a réussi. En effet, le pensionnaire

de Philippe Demercastel s’est imposé courageusement dans le Prix de La Boétie

(B) sur 2.800m. Placé en quatrième et avant-dernière position, As des Flandres

a longuement patienté alors que Sant’Alberto (Colossus) et Domeside

(Domedriver) emmenaient le peloton à un rythme peu sélectif. Déboîté au

Pavillon par son jockey Stéphane Pasquier, il a produit son effort en compagnie

de son camarade d’entraînement Spirit’s Revench (Spirit One). Dans la phase

finale, il a pris nettement le meilleur pour gagner devant Sant’Alberto,

courageux à la corde, et Domeside. Endurci à l’école des gros handicaps, As des

Flandres est compétitif de 2.000 à 2.800m et ce succès pourrait lui ouvrir de

nouvelles portes, notamment dans les courses principales sur longues distances.

En 2013, à l’époque où il était entraîné par Yann Barberot, il avait pris trois

places de Listeds sur des distances avoisinant les deux kilomètres. Mais en

évoluant désormais chez les stayers, il pourrait franchir un nouveau palier.

Son jockey, Stéphane Pasquier, a loué le choix de son entraîneur de rallonger

As des Flandres. Un choix payant. De ce Prix de La Boétie, il faudra retenir

que Noble Raven (Raven’s Pass) a été longuement "ligotée" derrière

les chevaux de tête, à la corde. Elle n’a pu trouver le passage et a fini avec

des ressources.

DE LA

FAMILLE D’UN VAINQUEUR DE RACING POST TROPHY

As des

Flandres est le fils de King’s Best et d’Agnes for Ransom (Red Ransom), une

jument restée inédite. Il est le neveu de Seattle Rhyme (Seattle Dancer),

lauréat du Racing Post Trophy (Gr1) et troisième du Grand Critérium (Gr1).