Ben thompson au septième ciel

Autres informations / 19.05.2015

Ben thompson au septième ciel

INTERNATIONAL

LEXINGTON (US)

CHEIKHA FATIMA BINT

MUBARAK APPRENTICE WORLD CHAMPIONSHIP (IFAHR)

L'Australien Ben Thompson se mettait pour la première fois en selle sur

un pur-sang arabe et évoluait aussi pour la première fois en dehors d'Australie

à l'occasion de la première étape du Cheikha Fatima bint Mubarak Apprentice

World Championship (Ifahr). Le coup d'essai s'est avéré gagnant puisque

l'apprenti de 18 ans a remporté la première étape avec Es Mi Cielo US (Burning

Sand). Pour anecdote, l'hippodrome de Kentucky Horse Park à Lexington, qui

accueillait l'épreuve, est plus connu aux ÉtatsUnis pour accueillir les rares

épreuves d'obstacles américaines. Il y avait d'ailleurs quelques courses de steeple-chase

ce dimanche.

Ce Cheikha Fatima bint Mubarak Apprentice World Championship est une

compétition organisée par le Festival international de courses de

chevaux arabes du cheikh Mansour bin Zayed Al Nahyan. Les vainqueurs

des huit étapes se retrouveront pour une grande finale le 8 novembre prochain à

Abu Dhabi.

Ben Thompson et Es Mi Cielo, qui appartient au grand propriétaire Sam

Vasquez, ont devancé l'Irlandaise Julie Burke, associée à Zells Bells US (SW

Zell). Ces deux chevaux sont entrés côte à côte dans la ligne droite. Es Mi

Cielo, un propre frère du champion Sammy V US (Burning Sand), a ensuite montré

toute sa classe pour remporter cette épreuve disputée sur les 1.600m de la

piste en gazon. C'est l'Anglais Jack Gilligan qui s'empare de la troisième

place, en selle sur un autre cheval de Sam Vasquez, CR Ardiente US (Burning

Sand). Le Portugais Manuel Fernandes termine au pied du

podium avec Onyewu US

(Line Dancer).

Ben Thompson a déclaré : " C'est ma première course à l'étranger

et également la première fois que je monte un pur-sang arabe. C'était génial et

je suis très content de cette victoire. J'avais entendu dire en Australie que

le Kentucky était le paradis des chevaux. Gagner ici représente donc quelque

chose de vraiment spécial pour moi. J'ai hâte d'être à Abu Dhabi pour la

finale. On a beaucoup parlé de ma participation à cette compétition en

Australie et je suis ravi de revenir avec un prix. ". L'entraîneur du

lauréat, Renée Lafleur, présentait six des dix chevaux au départ. Il

s'attendait à voir mieux courir CR Ardiente, quatrième, mais la monte du jeune

Australien a fait la différence pour Es Mi Cielo.

Direction la Pologne

Lara Sawaya, directrice du Festival du cheikh Mansour et présidente du

Comité des courses réservées aux femmes jockeys et aux apprentis au sein de

l'Ifahr, a déclaré : " C'est la première fois qu'une épreuve du Festival

se déroule sur cet hippodrome. Cela a été une expérience très différente, très

agréable et surtout très profitable pour ces jeunes jockeys. J'espère que cela

va les motiver encore plus pour les sept épreuves restantes. Le Festival prend

désormais la direction de la Pologne, et plus précisément de Varsovie, où se

tiendra la Conférence internationale des courses de chevaux arabes qui en est à

sa sixième année d'existence. Une semaine de travail chargée nous attend.

"