Celtic rock de retour dans le théâtre de son fait d'armes

Autres informations / 23.05.2015

Celtic rock de retour dans le théâtre de son fait d'armes

BORDEAUX-LE BOUSCAT, SAMEDI

93e GRAND PRIX DE BORDEAUX - 3e ÉTAPE DU DÉFI DU GALOP (L)

CELTIC ROCK DE RETOUR DANS LE THÉÂTRE DE SON FAIT D'ARMES

Le 93e Grand Prix de Bordeaux (L) servira de support à la troisième étape du Défi du Galop. Le lot de cette épreuve est de qualité. On y retrouvera Celtic Rock (Rock of Gibraltar), seul vainqueur de Groupe engagé au Bouscat. Le pensionnaire d'Alain de Royer Dupré a remporté le Prix André Baboin (Gr3) sur les 1.900m bordelais, soit le même parcours que samedi. Généralement, Celtic Rock va devant. C'est comme cela qu'il a gagné ses grands prix en Espagne, mais aussi son Gr3. Cela tombe bien, c'est la bonne tactique à employer à Bordeaux. En redescendant de catégorie, après avoir échoué dans les Prix Exbury (Gr3) et d'Harcourt (Gr2), Celtic Rock peut gagner.

Grey Chop défend son titre

Grey Chop (Soave) a enlevé la précédente édition du Grand Prix de Bordeaux, étant dead-heat avec Nicolosio (Peintre Célèbre). Il va défendre son titre, tout en effectuant sa réapparition dans cette course. Mais le protégé d'Antoine de Watrigant est en forme et il peut faire mouche d'emblée.

Très bon deuxième du Vase d'Argent (L), après une rentrée victorieuse à Toulouse, Bernay (King's Best) est une chance régulière. Il est en forme, meilleur qu'en 2014, et a déjà gagné à Bordeaux. Troisième du Pour Moi Coolmore Prix Saint-Alary (Gr1), tout en étant blessée, Lady Penko (Archipenko) a fait une rentrée discrète avant de finir cinquième du Vase d'Argent. À cette occasion, elle a montré des progrès et si elle progresse encore, elle sera à l'arrivée. Placé de Listed et de Groupe, No Mood K (Monsun) n'a pas véritablement répondu aux attentes suscitées par ses premiers pas victorieux. Mais il a de la qualité et ses deux courses en 2015 sont correctes. Il peut ambitionner une place. À l'image de No Mood, Wireless K (Kentucky Dynamite) a eu d'autres ambitions. Il s'est notamment classé deuxième du Prix Maurice Caillault (L). Le protégé de Jean-Claude Rouget revient en forme et l'a prouvé en gagnant courageusement le Grand Prix de Lyon-la Soie (A). Trois fois placé dans des étapes du Défi du Galop, Lord of Gracie (Oratorio) aura bien sûr une première chance dans cette course. C'est un cheval très maniable, qui s'adapte à des distances variées.

Deux étrangers en lice

Ce Grand Prix de Bordeaux a attiré deux étrangers : l'espagnol Risby (Big Shuffle) et l'allemand Firestorm (Dylan Thomas). Présenté par Joanes Osorio, Risby a notamment remporté courageusement le Gran Premio Reapertura de la Zarzuela (B) en 2014 sur 2.000m, mais il est très versatile en matière de distance. Il est capable de prendre une place ici, après un long parcours d'attente. Firestorm est entraîné par Peter Schiergen. Il s'est placé de Gr3 dans son pays mais sa tâche paraît compliquée.