Clariden remporte l’épreuve et décroche une rising star

Autres informations / 20.05.2015

Clariden remporte l’épreuve et décroche une rising star

C’est finalement le favori de la course, Clariden (Zamindar), qui remporte le Prix des Gobelins (F) en y mettant la manière. Le pensionnaire de Christiane Head-Maarek a donné des sueurs froides à son entraîneur en faisant des siennes pour rentrer dans les boîtes de départ et en rencontrant de gros problèmes de trafic dans la phase finale. Bien sorti de sa stalle, l’estimé fils de Zamindar a été monté

au sein du peloton, subissant un train peu soutenu. À la sortie du tournant, Clariden ne demandait qu’à avancer, mais dans sa progression, il a été bloqué par un rideau de chevaux. Une fois le brouillard dissipé, il n’a fait qu’une bouchée de l’opposition. Il remporte l’épreuve d’une courte encolure. Launched (Galileo) et Zubayr (Authorized) ont évolué ensemble pendant le parcours. En tête à l’entrée de la ligne droite, ces deux derniers sont venus, botte à botte, prendre un net avantage sur le reste du peloton. Launched sort vainqueur de la lutte et laisse son rival, Zubayr, à une longueur.

LA REVELATION D’UN TRES BON POULAIN

De très bons bruits couraient concernant l’élève et le représentant de Khalid Abdullah. Le verdict en a été saisissant. Déjà, avant l’épreuve, la cote de Claridien a chuté, pour finalement voir ce dernier décharger son adversaire Zubayr de son statut de favori à son profit. Sujet avec de l’expression et de l’élégance, Clariden était aussi accompagné sur la piste d’autres beaux et certainement bons poulains. Le fils de Zamindar s’est montré séduisant dans ce Prix des Gobelins (F), et du fait des progrès qu’il sera certainement capable de produire dans les semaines à venir, nous lui attribuons une JDG Rising Star. Rencontré après la course de son pensionnaire, Christiane Head-Maarek nous a expliqué : « C’est sans doute un bon poulain, nous attendons de pouvoir apprécier la façon dont il va récupérer. Je ne le vivais pas très bien à mi-ligne droite, même si je savais qu’il avait suffisamment de vitesse pour pouvoir le faire. Il n’y a pas eu de train dans la course, ce n’est pas trop ce que j’avais prévu ! En tout cas il a gagné, c’est le principal. Nous ne nous hâterons pas trop, il devrait faire un bon cheval pour la fin d’année. »

LE FRERE DE SNOW SKY

Winter Silence (Dansili), sa mère, était sous la responsabilité d’André Fabre, pour lequel elle a remporté deux courses à 3ans, avant de se placer troisième du Prix des Tourelles (L) à Chantilly, en bon terrain. Au haras, elle a produit Snow Sky (Nayef). Entraîné à Newmarket par Sir Michael Stoute, Snow Sky vient, pour sa rentrée 2015, de remporter le Yorkshire Cup (Gr2) à York. Très régulier depuis le début de sa carrière, il a gagné à 3ans les Gordon Stakes (Gr3) et se place troisième des St. Leger Stakes (Gr1) de Kingston Hill. Il s’agit d’une des grandes familles de Juddmonte Farms, dans laquelle on retrouve notamment Polish Summer, Raintrap ou son propre frère Sunshack.