Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Erupt peut se projeter loin

Autres informations / 07.05.2015

Erupt peut se projeter loin

LYON-PARILLY

COUPE DES TROIS ANS (L)

ERUPT PEUT SE PROJETER LOIN

Il n'y a pas eu de fausse course, jeudi dans la Coupe des Trois Ans lyonnaise (L). C'est duke of Ellington (Duke of Marmalade) qui s'est dévoué dans le rôle du lièvre, assurant une belle limpidité à l'épreuve. Le maigre peloton de cinq unités s'est du coup retrouvé assez étiré à l'enrée du tournant final. Constamment sous la surveillance de Realgar (Muhaymin) et Erupt (Dubawi), l'animateur a tenté de prendre du champ à l'entrée de la ligne droite. Peine perdue car Erupt l'a rapidement "mangé" et s'est ensuite attaché à contenir les beaux efforts de Big Blue (Galileo), deuxième, et Khareef (Monsun), troisième. Le verdict final était net et sans bavure avec des écarts de trois quarts de longueur entre chaque candidat du podium.

" De bonnes sensations "

Il s'agit incontestablement d'une belle performance pour le représentant de la famille Niarchos. Ce fils de dubawi (Dubai Millennium), massif et puissant, ne comptait en effet qu'une sortie préalable (récompensée par une victoire sur cette même piste de Parilly). Le voilà propulsé lauréat de Listed-race dès sa deuxième sortie. Au surplus, il a battu en Big Blue et Khareef des protagonistes nettement plus expérimentés et affublés de valeurs théoriques 49 et 45. Au-delà de la manière, voilà des données objectives qui comptent. Stéphane Pasquier a commenté la performance de son partenaire en ces termes sur Equidia : " J'ai eu de bonnes sensations avec lui. Il a très bien accéléré et a eu un beau passage à l'entrée de la ligne d'arrivée. Ensuite, il a un peu        baissé de pied mais il faut dire qu'il s'est retrouvé seul un peu trop rapidement. " Le pensionnaire de Francis Graffard n'était sans doute pas précoce, mais dispose maintenant de belles perspectives de carrière.

Un fils de Mare nostrum

La mère d'Erupt n'est nullement une inconnue. Mare nostrum (Caerleon) était en effet une concurrente de haut niveau au début des années 2000. Elle compte à son tableau de chasse le Prix Vanteaux (Gr3) et la deuxième place du Prix Saint-Alary (Gr1). Au haras, on lui doit essentiellement Marie de Medici (Medicean), gagnante d'une Listed à Newmarket. Cette dernière est déjà à l'origine de l'excellente Local time (Invincible Spirit) qui s'est imposée trois fois durant l'hiver à Dubaï, dont une fois au niveau Gr3. Elle vient en revanche d'échouer dans les 1.000 Guinées (Gr1). La mère suivante, salvora (Spectacular Bid), a donné des compétitrices de Groupe aube Indienne (Bluebird) et Raisonnable (Common Grounds).