Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Isidor poursuit son ascension

Autres informations / 01.05.2015

Isidor poursuit son ascension

PRIX COMRADE (B)

ISIDOR POURSUIT SON ASCENSION

Après le forfait d'Ashlan (Dansili), il restait sept partants dans ce Prix Comrade (B), dont une pouliche. Après s'être laissé désirer pendant plusieurs minutes, c'est finalement le retardataire Isidor (Adlerflug) qui est sorti le mieux de sa stalle de départ, se portant aux avant-postes.

Filip Minarik, son jockey, a dû cadencer son poulain à mitournant. Il est venu dans la ligne droite, en progression, prendre le meilleur et s'est imposé confortablement par deux longueurs.

Seule pouliche de l'épreuve et qui faisait sa rentrée, Douceur Perdue (Sageburg) a été montée durant tout le parcours en dernière position. Sous la monte d'Amélie Foulon, grâce à qui elle bénéficiait d'une décharge, la pensionnaire de Julien Phelippon s'est rapprochée à la sortie du tournant pour venir finir deuxième, tenant en respect Bahama Moon (Lope de Vega), troisième et auteur d'une belle fin de course.

Isidor, un poulain estimé

Restant sur un succès pour ses débuts outre-Rhin, le pensionnaire de Jean-Pierre Carvalho devrait continuer son ascension, surtout après cette plaisante victoire. Rencontré après la course de son poulain, il nous a confié : " Il montre de la qualité, mais c'est un gros bébé qui a besoin d'apprendre, de se façonner, il faut donc espérer qu'il prenne les choses du bon côté pour pouvoir passer les étapes. Pour la suite de son programme, il lui reste deux préparatoires à courir, dont une Listed et un Gr3, avant d'aller sur le Derby allemand (Gr1). "

Au sujet des mésaventures de son pensionnaire avant l'épreuve, où Isidor a fait chuter son jockey à la sortie du rond de présentation et a fait tranquillement le tour de l'hippodrome, il nous a avoué : " J'étais inquiet avant la course, même si mon pensionnaire n'a pas paniqué et n'a fait que du galop de chasse. C'est un cheval qui est têtu à l'entraînement, mais pas méchant du tout. "

Un petit-fils d'une gagnante d'Oaks allemandes

La mère d'Isidor, Iojo, est une fille de l'américain Giant's Causeway. Elle a un autre produit par Wiener Walzer qui s'est vendu 26.000 €, en septembre dernier aux ventes de Baden-Baden en Allemagne, lui aussi déclaré à l'entraînement chez Jean-Pierre Carvalho.

La deuxième mère du lauréat, Iota (Tiger Hill) a remporté ses trois premières sorties à l'âge de 3ans. Elle a gagné son maiden, avant de sortir victorieuse dans un Gr3 et de décrocher le "Graal" en survolant les Oaks allemandes (Gr1), qu'elle a enlevées par quatre longueurs. Au haras, Iota a produit Iniciar (Galileo) qui a débuté sa carrière à 3ans, remportant à cet âge une course G à Nancy. Elle ouvre sa saison suivante par une victoire, avant de se classer quatrième d'un Gr2 et de prendre le premier accessit, derrière My Old husband (Gentlewave), dans le Grand Prix de Lyon (L), l'année dernière.

Iota est la sœur de Ioannina (Rainbow Quest) gagnante de Listed et plusieurs fois placée de Groupe. Mais aussi d'Illo (Tertullian) lauréate d'une Listed à 4ans et d'un Gr3 à 5ans à Cologne.