Jolly good kitten est lancé sur le créneau des 1.400m

Autres informations / 06.05.2015

Jolly good kitten est lancé sur le créneau des 1.400m

PRIX DU PONT-NEUF (L)

JOLLY GOOD KITTEN EST LANCÉ SUR LE CRÉNEAU DES 1.400M

Ils seront six poulains et une pouliche à s'élancer sur le toboggan de Longchamp (le parcours des 1.400m) après le forfait de Baghadur (Zanzibari). Cette Listed-race dirige notamment vers le Prix du Palais-Royal (Gr3), le 30 mai prochain. Plusieurs paramètres seront réunis ce mercredi à Longchamp pour voir Jolly Good Kitten (Kitten's Joy) renouer avec le succès. Resté invaincu en deux tentatives à l'âge de 2ans, le pensionnaire de Gianluca Bietolini s'était montré convaincant lors de sa rentrée, dans le Prix Omnium II (L), offrant une bonne réplique à Green Sweet (Smart Strike). En revanche, il a échoué assez radicalement lors de sa dernière sortie à Toulouse dans le Prix F.B.A.-Aymeri de Mauléon (L), le 25 avril dernier, en  bon  terrain.  Le  facteur  "sol" pourrait avoir son importance pour ce fils de Kitten's Joy. En effet, il compte ses meilleures performances sur des surfaces pénibles l'an dernier. Par ailleurs, il a semblé trouver la distance trop longue en dernier lieu, sur le mile toulousain. Son entourage fait donc ici le choix de le raccourcir. Pour la première fois de sa carrière, il va évoluer sur 1.400m. Voilà un autre paramètre qui peut lui permettre de se relancer.

Le rentrant Gomati (Oasis Dream) a remporté à 2ans le Criterium de Lyon (L). Dans cette épreuve, on sait maintenant qu'il battait un lot de qualité. S'y produisaient en effet : Ameenah (American Post, 2e), Mostaneer (Dutch Art, 3e) et Cornwallville (Makfi, 4e). Que des chevaux qui ont répété à haut niveau.

Seule pouliche de l'épreuve, La Berma (Lawman) a fait preuve, l'année dernière, d'une régularité irréprochable. Elle a conclu sa saison par une deuxième place dans le Prix Eclipse (Gr3), à une demi-longueur de Souvenir Delondres (Siyouni), en terrain souple. Sa course de réapparition dans le Prix Imprudence (Gr3) n'a pas été concluante mais elle y affrontait une opposition très relevée. En valeur pure, elle dispose d'une chance indéniable.

Royal Spring (Tamayuz) sera de nouveau équipé d'œillères australiennes. Il était muni de ce même artifice lors de sa belle campagne de 2ans, et notamment lors de son succès dans le Prix Saraca (L). Son début d'année reste en demi-teinte puisqu'il n'a pu se placer en deux tentatives. Il va cette fois être allongé, et retrouve la distance de ses débuts qui l'avait vu se classer troisième de Nucifera (More than Ready) dans le Prix de Thimécourt (F) à Chantilly.

Visiteur allemand, Ross (Acclamation) propose une ligne intéressante chez lui. Il n'a été battu que par Making Trouble (Paco Boy) en dernier lieu, un candidat doté de potentiel outre-Rhin. Le terrain souple devrait servir ses aptitudes. Kenfreeze (Kendargent), à la recherche de sa meilleure valeur, et Eddystone Rock (Rock of Gibraltar), devraient avoir du mal à se mêler à la lutte finale.