La berma s'impose en pouliche d'avenir

Autres informations / 06.05.2015

La berma s'impose en pouliche d'avenir

PRIX DU PONT-NEUF

LA BERMA S'IMPOSE EN POULICHE D'AVENIR

 Seule pouliche en lice dans ce Prix du Pont-Neuf (L), La Berma (Lawman) s'est imposée de toute une classe. Belle pouliche aux façons "maniérées" et sans doute compliquée, elle avait beaucoup tiré lors de sa course de rentrée dans le Prix Imprudence (Gr3), hypothéquant ainsi toutes ses chances. Ce mercredi, la pensionnaire de Fabrice Chappet a fouaillé de la queue avant et pendant la course mais s'est montrée moins tendue. Elle a été montée à sa main par Ioritz Mendizabal, tout en réussissant à s'installer immédiatement en tête de l'épreuve.

On sait l'importance d'évoluer côté intérieur sur le parcours particulier du toboggan (les 1.400m de Longchamp). Dans la phase finale, avec arrivée au deuxième poteau, la fille de Lawman s'est détachée avec une facilité déconcertante, sans que son jockey ne la sollicite vraiment. Au passage du disque final, elle comptabilisait six longueurs d'avance sur son plus proche poursuivant, Kenfreeze. Interrogé après cette démonstration, Fabrice Chappet nous a confié : " C'est une bonne pouliche qui avait déjà montré sa qualité l'an dernier. Pour sa rentrée, dans le Prix Imprudence, cela s'était mal passé. Nous avions décidé d'attendre mais c'était une erreur. Elle remet aujourd'hui les pendules à l'heure. Pour cette course, elle a été montée à sa main et elle a pu ainsi produire sa valeur. C'est une pouliche qui va pouvoir faire 1.600m, nous allons donc étudier le programme dans ce sens-là. "

Lauréate lors de ses débuts à Deauville par trois longueurs, en août dernier, La Berma a ensuite pris la deuxième place du Prix Saraca (L) derrière Royal Spring (Tamayuz). Dans le Prix Eclipse (Gr3), son ultime sortie à 2ans, elle obtenait le premier accessit derrière Souvenir Delondres (Siyouni), mais devant Royal Spring.

Kenfreeze refait parler de lui

Largement battu pour ses deux premières tentatives de l'année dans des Grs3, l'élève et représentant de Guy Pariente,

Kenfreeze (Kendargent), a montré un autre visage ce mercredi en prenant le premier accessit. À quatre cents mètres du but, le pensionnaire d'Henri-Alex Pantall est venu en pleine piste et a remporté la course pour la deuxième place. Son entraîneur nous a dit : " Le poulain court très bien. Il n'avait pas un numéro évident dans les boîtes [le 8 ndlr]. Cela l'a obligé à voyager à l'extérieur. La gagnante leur a pris trois longueurs dès l'entrée de la ligne droite et ensuite il était difficile de revenir. Le point positif, c'est qu'il était détendu. Il avait tendance à se montrer brillant précédemment. "

Décevant à Toulouse dans le Prix F.B.A. Aymeri de Mauleon (L), Jolly Good Kitten (Kitten's Joy) a repris le cours de ses bonnes performances en découvrant la distance de 1.400m. Ce mercredi, le pensionnaire de Gianluca Bietolini a été monté côté corde et a voyagé derrière la future lauréate. Il a mis un peu de temps à trouver son action mais s'est bien ressaisi pour refaire du terrain à la fin et prendre une courageuse troisième place, à une tête seulement de

Kenfreeze.

Une petite-fille d'une championne d'Argentine Présentée par le haras d'Etreham, La Berma a été achetée par Fabrice Chappet aux ventes d'Arqana d'octobre pour la somme de 52.000 euros. Elle est la fille de Full Snow Moon (Vindication), lauréate lors de sa deuxième tentative à 2ans avant de décrocher le premier accessit du Prix des Jouvenceaux et des Jouvencelles (L) à Vichy, en terrain très souple. La Berma est à ce jour son meilleur produit. Elle a une propre sœur née en 2013, Moonlight Lover (Lawman), qui s'est vendue 6.500 euros à la vacation mixte de février 2014. Le produit initial de Full Snow Moon est Claudiniho (Lawman), lauréat d'une course à 3ans. À noter que Full Snow Moon est une arrière-petite-fille de Netherland (Roy), championne à 3ans en Argentine où elle a remporté le Gran Premio Seleccion (Gr1), les Oaks, et pris la deuxième place du Gran Premio Nacional (Gr1) le Derby local.