L'armada "gallorini" prête à débarquer

Autres informations / 12.05.2015

L'armada "gallorini" prête à débarquer

L'ARMADA "GALLORINI" PRÊTE À DÉBARQUER

GRAND STEEPLE J-4. Il ne fallait pas être en retard à l'écurie de JeanPaul Gallorini, mardi matin à MaisonsLaffitte. À notre arrivée, sur les coups de 6 h 30, le personnel du professionnel mansonnien est à pied d'œuvre. Cela s'active dans tous les sens. Le premier lot prévu réunit les vedettes. En effet, les trois engagés de l'écurie dans le Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1), Vanilla Crush (Martaline), Shannon Rock (Turgeon) et Pindare (Ballingarry), sont de la partie, de même que Kotkikova K

(Martaline), la grande favorite du Prix Ferdinand Dufaure (Gr1), Yoko (Android), Solonder (Solon), Hippomène (Dream Well), Ardina (Doctor Dino), Roll on Has (Policy Maker), Storminator (Stormy River) et Irouficar Has (Dream Well). À presque 7 heures, direction la piste en gazon de Penthièvre pour un travail sur les obstacles. Avec, auparavant, un galop sur le sable. Vanilla Crush, Shannon Rock et Pindare, accompagnés de la jeune Kotkikova, s'élancent sur la ligne de steeple. L'immense Vanilla Crush déploie sa grande action en tête du petit peloton. Les quatre chevaux réalisent un excellent travail et sautent parfaitement. Tous les feux sont au vert pour dimanche. Debriefing avec Jean-Paul

Gallorini.

La condition de ses partants dominicaux Globalement, Jean-Paul Gallorini a été très satisfait de la préparation de ses protégés en vue des échéances dominicales : " Je suis ravi de tous mes pensionnaires. Ils ont tous très, très bien travaillé, tout évolue dans le bon sens.  En principe,  je vais sûrement courir deux chevaux dans le "Grand Steeple", Shannon Rock et Vanilla Crush. C'est un travail de routine : on galope, on saute. Chacun son sport. Les sauteurs sautent et les trotteurs trottent. Je n'ai rien inventé. Demain, c'est footing, décrassage. Ils vont aussi ressortir juste avant l'avoine pour une décontraction psychique, pour s'aérer.

Et le soir, ils ressortent en promenade. "

" Vanilla Crush, c'est le véritable cheval de "Grand Steeple" "

Invaincu en deux sorties cette année, Vanilla Crush a remporté le Prix Air Landais puis le Prix William Head (L) pour sa découverte de la piste extérieure des "steeple" d'Auteuil. On ne peut rien lui reprocher.

Son entraîneur revient sur ses points forts et faibles : " Vanilla Crush est un très, très bon cheval. C'est le véritable cheval de "Grand Steeple". Il est spectaculaire. C'est un cheval que l'on voit en rêve. Il a cette robe blanche et cette action... Ce qu'il a pour lui, c'est sa qualité, c'est un très bon cheval. En revanche, jusqu'à présent, le plus long qu'il ait fait, c'est 4.700m dans le Prix William Head (L), qu'il a gagné. Mais il a de la marge en termes de distance. Le lot était moins relevé. Le "Grand Steeple", c'est le combat de boxe mondial. Il a la qualité, l'aptitude au fond, à l'obstacle. Toutefois, il a couru douze fois. Pour des parcours comme celui du "Grand Steeple", cela risque de manquer un petit peu. Sa qualité va-t-elle compenser ? C'est lui qui va nous le dire. Je suis très flatté de défendre la casaque de la famille Papot. C'est une écurie qui est très bien gérée, en professionnel, avec beaucoup de respect. " ?

Shannon Rock au top

Trois fois deuxième du "Grand Steeple", Shannon Rock mériterait d'accrocher cette épreuve à son palmarès. Après une rentrée inquiétante en haies, il est revenu à son meilleur niveau, comme le prouve sa troisième place dans le Prix Ingré (Gr3). " Shannon Rock, c'est le vieux briscard. Je ne l'ai jamais eu aussi bien, il est au top. Il connaît tout, il a été trois fois deuxième. Il mériterait de gagner. Ce n'est pas évident d'avoir un cheval qui dure aussi longtemps. Il a un programme établi et il court trois, quatre épreuves au printemps, et pareil à l'automne. Il n'a couru qu'une fois en steeple avant le "Grand Steeple" car monsieur Devin ne souhaitait pas courir avec 72 kilos le Prix Murat (Gr2). D'un commun accord, nous avons été sur le Prix Ingré. Je suis capable de l'entraîner pour qu'il arrive au top pour la grande échéance ainsi. Il a fait une très bonne course dans le Prix Ingré, sautant très bien. C'est le vrai cheval tardif. En vieillissant, dans sa morphologie, il a changé, il s'est allégé, s'est bien dessiné. Dans sa tête, il est beaucoup mieux. Il saute un peu moins fort, un peu moins brutalement. Dans le Prix Ingré, il a fait un parcours limpide. Il est venu en dedans de Bel la Vie et je pense que s'il était venu en dehors, peutêtre aurait-il été devant lui. Nous nous sommes cherchés : il a couru avec les œillères australiennes puis on les lui a enlevées. L'an dernier, nous avons essayé une course de haies avant le Prix La Haye Jousselin (Gr1). "

 

Milord Thomas, le cheval à battre

Le champion Milord Thomas (Kapgarde) est l'un des favoris de la course. Après ses succès dans les Prix La Haye Jousselin (Gr1) et Ingré (Gr3), il tient plus que jamais ce rôle. Jean-Paul Gallorini voit en lui l'un de ses principaux adversaires. " Le "Grand Steeple" 2015 a réuni un ensemble de bons chevaux, mais il n'y en a pas un qui sort vraiment du lot. Je vois mes deux protégés. Certains sont très bons, par exemple Bel la Vie (Lavirco), qui a déjà gagné. Il connaît le parcours, ce qui est un plus. Après tous les ennuis qu'il a eus, il revient très bien. Milord Thomas est "sur la montante". Sa carrière a été très bien gérée. C'est peut-être le cheval à battre. C'est l'élite. Que le meilleur gagne ! "

LES AUTRES PARTANTS DE L'ÉCURIE GALLORINI DANS LES GROUPES

Outre dans le "Grand Steeple" et le Prix Ferdinand Dufaure, Jean-Paul Gallorini aura aussi des partants dans les autres Groupes du week-end. En effet, dans le Prix La Barka (Gr2), il devrait compter sur au moins trois partants : Dulce Leo (Priolo), Roll on Has et Catmoves (Medicean). La participation de Tango Lima  (Turgeon) est une possibilité.

" Dulce Leo, Roll on Has et Catmoves sont très, très bien. " Absent de cette confrontation, Hippomène n'a cependant pas fait une croix sur la Grande Course de Haies d'Auteuil (Gr1). " Hippomène ne pourra pas courir car il était boiteux après sa dernière course. Nous allons quand même essayer de le préparer pour le mois de juin. " Dans le Prix Questarabad (Gr3), Jean-Paul Gallorini a trois engagés. Yoko, Solonder et Ardina. " Les trois sont en belle condition. Je vais

peut-être courir les trois car je ne trouve pas que cette génération est exceptionnelle. "