Le "chemin de fer du nord" plutôt qu'ascot pour avenir certain

Autres informations / 03.05.2015

Le "chemin de fer du nord" plutôt qu'ascot pour avenir certain

LE "CHEMIN DE FER DU NORD" PLUTÔT QU'ASCOT POUR AVENIR CERTAIN

La lauréate de la Poule d'Essai des Pouliches et du Prix de Diane-Longines (Grs1), avenir Certain K (Le Havre), n'a incontestablement pas fait sa valeur pour sa rentrée dans le Prix du Muguet (Gr2).

Après s'être montrée très allante, elle n'a pu accélérer dans la ligne droite, concluant septième. Son entraîneur, JeanClaude Rouget, est revenu sur cette sortie : " Tout a été faux dans stratégie... Je n'ai peut-être pas assez briefé Grégory [Benoist, son jockey, ndlr]. Il fallait la reprendre, la cacher et faire la course derrière. Et puis elle serait venue. Et là, elle a fait comme elle a fait dans l'"Arc". Comme dans l'"Arc", elle avait l'as à la corde et elle a glissé devant. Mais il ne faut pas la laisser glisser. Elle est bien rentrée à Pau. J'ai eu des nouvelles ce samedi midi, elle va bien, mais elle n'était pas bien ce vendredi soir. Elle a une belle contracture musculaire. Elle s'est asphyxiée carrément. Pour la suite, nous avons eu une autre réflexion et nous ne sommes pas sûrs d'aller en Angleterre. Car c'est un parcours en ligne droite et elle ne connaît pas. Elle pourrait courir le Prix du Chemin de Fer du Nord (Gr3), dans lequel elle ne porterait que 54,5 kilos, sur un hippodrome qu'elle connaît. Ce serait bien pour aller à Deauville ensuite. "