Le jour de gloire de kotkikova

Autres informations / 16.05.2015

Le jour de gloire de kotkikova

AUTEUIL, DIMANCHE

PRIX FERDINAND DUFAURE PRÉSENTÉ PAR L'ÉQUIPE (GR1)

LE JOUR DE GLOIRE DE KOTKIKOVA K

" Nous ne prendrons que les miettes qu'elle nous laissera ", déclarait Guillaume Macaire après la démonstration de Kotkikova K (Martaline) dans le Prix Jean Stern (Gr2). La pensionnaire de Jean-Paul Gallorini sera la grande favorite de ce Prix Ferdinand Dufaure (Gr1). Invaincue en steeple-chase, pétrie de classe, Kotkikova a tout pour devenir une grande championne d'Auteuil et on ne voit tout simplement pas qui pourrait la battre dans ce Prix Ferdinand Dufaure. On attend d'elle une nouvelle démonstration ce dimanche. C'est en revanche beaucoup plus ouvert pour les places.

Kobrouk K, s'il est sage Kobrouk K (Saint des Saints) ne manque pas de moyens, mais il est très compliqué. Il a tendance à se montrer très tendu. Lors du Prix Jean Stern, il s'est montré plus calme à l'arrière. Ce très  beau  cheval  avait  pris  la deuxième place de cette préparatoire et le pensionnaire de Guillaume Macaire peut monter sur le podium  s'il  est  sage.  En  revanche, il ne devrait pas être en mesure d'inquiéter Kotkikova, qui ne peut être battue que par ellemême.

Troisième  du  Prix  Jean  Stern,

Brin de Thaix (Dom Alco) ne manque pas de qualité non plus. Mais il est encore immature. Lors du Gr2, il a commis plusieurs erreurs. Cependant, il s'est bien défendu jusqu'au bout, montrant de la classe. S'il ne commet pas trop de fautes, il peut prétendre à une place.

Saint Call K à reprendre

Facile gagnant du Prix André Girard, Saint Call K (Saint des Saints) a toutes les qualités pour devenir l'un des bons steeple-chasers d'Auteuil. Lors de sa deuxième sortie sur les gros obstacles de la Butte Mortemart, il a cependant commis une faute, son jockey ne pouvant rester en selle. Il n'est certainement pas à condamner sur cette sortie et il a sa place sur le podium. Cependant, il lui sera aussi difficile de battre Kotkikova.

Groove (Mister Sacha) a quant à lui conclu deuxième, à vingt longueurs, du Prix Fleuret (Gr3) remporté par Kotkikova. Il n'a pas couru depuis, ayant aussi couru à Pau, et a repris de la fraîcheur.

Gagnant facile du Prix Agitato avant cela, il effectuait des premiers pas convaincants au niveau Groupe. Le pensionnaire de François Nicolle a finalement peu de métier, mais il a des moyens et a le droit d'avoir encore progressé. Il peut aussi prendre une place.

Pinson du Rheu tente sa chance parmi l'élite

Pinson du Rheu (Al Namix) arrive sur ce Prix Ferdinand Dufaure fort de ses deux succès, en deux sorties, sur le steeplechase. Le pensionnaire de Guy Cherel a de la qualité, mais il relèvera le plus gros défi de sa carrière ce dimanche, effectuant ses premiers pas au niveau Groupe et sur une telle distance. Cela s'annonce compliqué. Fiestine (Martaline) vient de remporter de toute une classe le Prix Collins, à Enghien, pour ses débuts sur les gros obstacles. Elle relève elle aussi un immense défi ce dimanche, découvrant le steeple-chase de la Butte Mortemart face à des chevaux confirmés sur le parcours et la distance.