Le meleagros nouveau est arrivé

Autres informations / 06.05.2015

Le meleagros nouveau est arrivé

LONGCHAMP, MERCREDI

PRIX D'HÉDOUVILLE (GR3)

LE MELEAGROS NOUVEAU EST ARRIVÉ

Meleagros (King's Best) a toujours montré de la qualité, mais par le passé, le pensionnaire d'Alain Couétil pouvait être trahi par son comportement. Une remarque qu'il faut désormais conjuguer au passé, car Meleagros a fait preuve d'un comportement exemplaire pour remporter le Prix d'Hédouville (Gr3), le premier Groupe de sa carrière. Presque froid en début de parcours, il a galopé en cinquième position. Adrien Fouassier a ensuite dû le décaler dans la fausse ligne droite pour ne pas subir Donn Halling (Halling), qui rétrogradait.

Il s'est retrouvé sur la ligne de Cocktail Queen (Motivator) presque trop tôt, mais cela ne l'a pas empêché de s'envoler très nettement dans la ligne droite. Il laisse finalement Teletext (Empire Maker) à deux longueurs et demie, alors que Cocktail Queen a gardé la troisième place malgré le bon retour de Manatee (Monsun).

Alain Couétil, l'entraîneur du lauréat, nous a expliqué : " Il avait déjà bien gagné pour sa rentrée, et confirme. Il est devenu très calme, même avant la course, ce qui n'était pas le cas auparavant. Le cheval s'est assagi et il est comme transformé. Il devrait aller sur le Grand Prix de Saint-Cloud (Gr1 le 28 juin), car le Grand Prix de Chantilly arrive un peu trop vite. " Meleagros porte désormais les couleurs de Denis Gorse. Il avait débuté sa carrière chez Carlos Laffon-Parias, sous les couleurs Marinopoulos, et avait été acheté à réclamer en avril 2012 par l'Écurie Cerdeval. Guillaume Gorse nous a expliqué : " J'ai acheté le cheval en février, initialement dans le but d'aller courir en Russie. Mais vu ce qu'il fait ici, il va rester en France ! "

Des retrouvailles avec Longchamp convaincantes pour Teletext

Teletext a su rebondir après un voyage non fructueux à Dubaï. Après avoir patienté, le cheval a très bien fini côté corde. Sa reprise de contact avec la piste de Longchamp, où il s'était classé troisième du Juddmonte Grand Prix de Paris (Gr1) et deuxième du Qatar Prix Niel (Gr2), est très bonne. Il devrait logiquement poursuivre dans cette filière. Après avoir mené, Cocktail Queen s'est bien défendue jusqu'au bout, sur un terrain qu'elle affectionne. Myriam Bollack-Badel, son entraîneur, nous a expliqué : " Elle rendait du poids aujourd'hui, ce qui n'est jamais facile dans de telles courses. Elle avait son terrain et peut même aller sur plus lourd. Alexis m'a dit qu'il a regretté de ne pas être allé plus vite. Elle avait aussi besoin de courir et le gagnant est un bon cheval. C'est une jument dure, qui est très bien dans sa tête. Elle devrait monter sur cette course, c'est une guerrière qui est bien quand elle court. Elle fera le meeting de Deauville s'il pleut. Avec elle, je m'occupe plus de la météo que du programme. Elle est vraiment très dépendante du terrain souple. "

Une mère précoce... à l'inverse de son fils    Meleagros avait été acheté foal à Tattersalls, pour 14.500 Guinées. Sa mère, Viola Royale (Royal Academy), fut deuxième des Debutante Stakes (L). Elle a produit St Andrews (Celtic Swing), gagnant de Listed et placé de Gr3 outre-Manche. C'est la famille de Sadler's Roar, gagnant de Gr1 en Argentine.