L’écurie effevi en quête de grand chelem

Autres informations / 30.05.2015

L’écurie effevi en quête de grand chelem

Aucun propriétaire n’a réussi à gagner les quatre Classiques italiens avec quatre chevaux différents. Archidamia avait remporté les deux Poules, le Derby et les Oaks, en 1936 pour la Razza del Soldo, et Jacopa del Sellaio avait réussi le même exploit quatre ans auparavant, sous la casaque de Federico Tesio. Dimanche, à San Siro, l’Écurie Effevi est en quête du Grand Chelem dans les Oaks, avec Wordless (Rock of Gibraltar) et Reset in Blue (Fastnet Rock), après avoir remporté le Premio Parioli avec Hero Look (Lope de Vega), le "Regina Elena" avec Sound of Freedom (Duke of Marmalade) et le Derby avec Goldstream (Martino Alonso). Wordless, invaincue en trois sorties, n’est autre que la demi-soeur de Cherry Collect, Charity Line et Final Score, les trois dernières lauréates des Oaks. Une quatrième victoire mettrait leur mère, Holy Moon, dans le livre des records et Wordless, pouliche froide et peu démonstrative, a les moyens de le faire. Fabio Branca, le premier jockey de l’Écurie Effevi, a quand même décidé de monter l’autre pouliche "or et bleu", Reset in Blue, quatrième dans le "Regina Elena" à l’issue d’un parcours malheureux et probablement en chaleur. Les pouliches de l’Écurie Effevi seront opposées à une autre protégée de Stefano Botti, la très douée Joyful Hope (Shamardal), une propre soeur du gagnant de Derby Crackerjack King, qui a remporté une facile victoire dans le Prix Incisa (L) lors de sa rentrée. Stefano Botti entraîne aussi Favulusa (Dansili), confiée à Umberto Rispoli, une pouliche à découvrir après deux faciles victoires, et l’outsider Cryptomeria (Sir Percy). Les allemandes ont gagné sept fois les Oaks depuis 1999. Lovelyn (Tiger Hill) vient de remporter un maiden à Cologne, devant Amona (troisième du Diana Trial, Gr2) et s’annonce la meilleure du trio qui comprend aussi Full of Beauty (Motivator) et Poolparty (Mamool).